Le responsable rallye de la FIA perplexe à propos de la 2e manche du Mondial des rallyes

Le Rallye... sprint de Suède aura donc bien lieu la semaine prochaine. Il débutera jeudi soir par une spéciale show. Mais les conditions d'enneigement sont loin d'être optimales. Et les récentes images des tests Hyundai sont désolantes. La couche de glace ou de neige est infime et à certains endroits les pilotes enfoncent directement leurs clous dans la terre. Et la météo de la semaine à venir n'augure rien de bon. Après avoir déjà dû supprimer depuis quelques années les spéciales sur les lacs gelés, les organisateurs ne savent plus vraiment comment faire face au réchauffement climatique. Du coup, c'est sans doute la dernière fois que l'épreuve aura lieu dans sa configuration actuelle, avec un rallye basé à Karlstad.
"Il n'est pas question que la Suède devienne une manche sur terre comme les autres," nous a confié Yves Matton, le responsable rallye de la FIA. "On doit régler le problème pour le futur. Nous voulons une vraie épreuve sur neige. Du coup, il faut que le rallye se déplace plus au nord, en Suède ou dans un autre pays où nous aurions plus de chance de trouver des conditions hivernales à cette période de l'année."
Cette année déjà, 65% du rallye de Suède raccourci à 171 km se disputera en Norvège, un pays dont sont issus aujourd'hui Andreas Mikkelsen et Mads Ostberg, mais surtout le prometteur Oliver Solberg. Alors qu'aucune star actuelle du WRC ne vient encore de la patrie du célèbre champion Stig Blomqvist...