Moteurs Première victoire au Japon en endurance pour les troupes de Baudour.

L'histoire retiendra que c'est WRT qui a offert à Audi sa première victoire sur la plus grande course d'endurance du Japon. L'écurie de Baudour a remporté les 10 Heures de Suzuka avec la R8 LMS n°25 confiée à Kelvin Van der Linde et aux Belges Dries Vanthoor et Fred Vervisch.

S'élançant depuis la première ligne, l'Audi bleue est toujours restée en lice pour la gagne au fil de la course. La victoire s'est progressivement dessinée au fil de l'épreuve grâce à une copie parfaite des hommes de Pierre Dieudonné conjuguée au parcours chahuté de plusieurs adversaires, dont la BMW M6 n°42 Schnitzer partie en pole. Pour WRT, ce triomphe au pays du Soleil Levant vient quelque peu gommer le malheureux épilogue des dernières 24 Heures de Spa. Quant à Fred Vervisch, il rajoute une troisième grande épreuve d'endurance à son palmarès après les 24 Heures de Dubaï et les 24 Heures du Nürburgring.

Derrière l'Audi victorieuse qui s'est imposée avec 40 secondes d'avance, c'était très serré entre la 2ème et la 7ème place avec six voitures regroupées en 17 secondes. La Mercedes-AMG GT3 n°999 GruppeM de Engel-Marciello-Buhk prend la médaille d'argent devant la Porsche 911 GT3-R n°912 Absolute Racing de Olsen-Campbell-Werner. Suivent la Mercedes-AMG GT3 n°77 Craft-Bamboo de Stolz-Buurman-Götz et la BMW M6 GT3 n°42 Schnitzer Motorsport de Yelloly-Tomczyk-Farfus.

Les deux autres Belges engagés à Suzuka ont rallié l'arrivée, sans pour autant se mêler à la lutte pour la victoire. Bertrand Baguette termine à la 15ème place sur la Honda NSX GT3 n°30 du Team Motul, soit deux échelons devant Alessio Picariello qui retrouvait l'Audi R8 LMS n°21 du Hitotsuyama Racing.

© DR