Michelisz, Guerrieri, Müller et Björk se battront pour le titre de champion du monde de voitures de tourisme le week-end prochain...

Avant cette finale disputée en nocturne sur le circuit de Sepang, une chose est certaine : Gabriele Tarquini devra rendre sa couronne de champion de World TCR ce dimanche. Quatre têtes s'offrent pour coiffer les lauriers de champion.

Ceux-ci pourraient d'ailleurs aller sur le propre équipier de Tarquini chez Hyundai : Norbert Michelisz. Auteur de quatre victoires cette année malgré un début de campagne timide, le Hongrois arrive en Malaisie comme leader de la compétition.

Le fer de lance de l'équipe BRC Squadra Corse possède 316 unités et peut compter sur une i30 N TCR qui est assurément la voiture la plus aboutie et la mieux "balancée" du plateau. Norbi est le seul pilote Hyundai encore en lice pour le titre. Une situation similaire à celle d'Esteban Guerrieri qui porte à lui seul les espoirs de Honda. L'Argentin a fait preuve d'une belle régularité et est parvenu à empocher trois succès en dépit d'une Civic Type R moins fringante que ses rivales directes. El Tigre n'a que huit points de retard sur Michelisz. Tout est donc jouable.

Pour sa première saison en WTCR, Lynk & Co aura marqué les esprits avec une 03 aussi redoutable que décriée. La berline chinoise est considérée par certains comme une WTCC maquillée tant sa vitesse de pointe était insolente par moments. Deux pilotes de la marque soeur de Volvo peuvent encore briguer la couronne. Le mieux placé est l'inusable Yvan Muller qui a réalisé une fin de saison tonitruante avec quatre victoires rien que dans la tournée asiatique.

L'Alsacien n'a que dix points de retard sur Michelisz. Relégué à 30 points, Thed Björk devra en revanche espérer un concours de circonstances favorable pour coiffer tout le monde sur-le-fil. A défaut d'un titre chez les pilotes, Lynk & Co se consolera avec un titre chez les teams, Cyan Racing n'ayant plus qu'à finir le travail en Malaisie.

Plus loin dans le peloton, la bagarre sera féroce pour le Top 5 final avec sept pilotes regroupés en seulement 16 points ! Parmi les pilotes, on retrouve la locomotive de l'équipe Leopard/WRT, Jean-Karl Vernay, actuellement 10ème avec 196 points. Classé actuellement 12ème avec 177 unités inscrites, Fred Vervisch essaiera de finir l'année en beauté pour le compte du Comtoyou Racing, lui qui n'est plus monté sur le podium depuis le Nürburgring au mois de juin.

Après les qualifications qui auront lieu vendredi entre 12h30 et 13h20, les trois courses du WTCR sont programmées respectivement à 8h15, 11h15 et 13h10 dimanche.