Taekwondo : Achab-Ketki, un duel belgo-belge accroché !

Le face-à-face en -68 kg entre Jaouad Achab et Si Mohamed Ketbi lors du Grand Prix du Japon a tourné à l’avantage du premier nommé...

Taekwondo : Achab-Ketki, un duel belgo-belge accroché !
©D. R.

Le face-à-face entre Jaouad Achab et Si Mohamed Ketbi en -68 kg lors du Grand Prix du Japon a tourné à l’avantage du premier nommé...

Ce qui devait arriver est bel et bien arrivé, ce week-end, à Chiba, dans le cadre du prestigieux Grand Prix du Japon ! Après avoir remporté leur premier combat, l’un face à l’Allemand Konstantinidis (16-0), l’autre contre le Bulgare Dalakliev (9-8), Jaouad Achab et Si Mohamed Ketbi se sont retrouvés face à face au deuxième tour de ce Grand Prix, labellisé 4 sur l’échelle mondiale partant de 1 ou 2 (Open), passant par 4 (Grand Prix), 8 (Finale), 12 (Mondial) et se terminant à 20 (Jeux).

Un rendez-vous olympique 2020 que briguent, bien sûr, les deux Belges en -68 kg, une catégorie où Achab est n°5 et Ketbi, n°11 mondial. C’est dire si ce fameux combat sur les tatamis japonais revêtait une importance particulière.

Et cette rivalité, malgré tout saine et sportive, s’est terriblement ressentie, tant le combat fut accroché, ce que reflète non seulement le score final (6-5 en faveur de Achab), mais aussi les intermédiaires (3-2, à l’issue du premier round et 4-4, à la fin du deuxième). Finalement, trop peu de coups portés et plusieurs pénalités…

Victorieux de ce duel belgo-belge et arrivé en quarts de finale, Jaouad Achab a malheureusement subi, alors, la fougue du Britannique McNeish, n°15, déchaîné face à notre médaille de bronze mondial. Après un peu plus d’une minute, McNeish porta un coup de pied à la hanche gauche de Achab qui s’écroula de mal. Pénalité ! Ce qui n’empêcha pas le Britannique de boucler le premier round à 2-6 et d’enchaîner le deuxième à 4-14 et, finalement, 5-16. Jaouad devra adapter sa manière de combattre à ce genre d’adversaire qui s’offrit, ensuite, le scalp du Sud-Coréen Lee, n°1 mondial, avant d’échouer en finale face à l’Iranien Hosseini.

En -80 kg, Nicholas Corten, n°26 mondial, a signé un excellent parcours, écartant d'abord le Japonais Ebata (11-8), puis le Moldave Cook, n°11, sur le score de 21-9, avant de s’incliner face au Russe Khramtcov (9-13), ni plus ni moins que le n°1 de la catégorie et futur… deuxième de ce rendez-vous japonais.

En -58 kg, Mourad Laachraoui s’est aisément imposé face au Grec Fanikos (25-5) et à l’Irlandais Woolley (13-6) avant de s’incliner 4-24 contre le Sud-Coréen Jang, n°2 mondial et futur vainqueur de ce Grand Prix.

En -57 kg, Raheleh Asemani a battu l’Allemande Froemming (5-1) avant de perdre, des œuvres de l’Espagnole Calvo Gomez (1-3). En -67 kg, Indra Craen s’est, elle, inclinée d’emblée face à la Croate Jelic (5-6), future deuxième !


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be