La chronique de Jacques Borlée: Jean-Michel Saive doit bien s’entourer

Une chronique signée de notre consultant Jacques Borlée.

La chronique de Jacques Borlée: Jean-Michel Saive doit bien s’entourer
©Montage (IPM et Belga)
Il faut se féliciter du fait que les deux candidats au poste de président du COIB étaient d’anciens sportifs. C’est une chance. Ayant connu une belle réussite dans le monde des affaires, Heidi Rakels a proposé une alternative intéressante, même si le monde du sport de haut niveau - dont elle s’est éloignée et qui évolue très vite - a ses particularités. Quelqu’un qui a réussi dans le privé ne réussit pas automatiquement dans le milieu sportif. Avec Jean-Michel Saive, qui a baigné dans ce système pendant toute sa carrière et même après, on a fait le bon choix au niveau de la stature et de la connaissance...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité