Marten Van Riel a-t-il battu le record du monde ?

Le chrono sur demi-Ironman de l’Anversois ce samedi, à Dubaï (3h26’06), est plus haut que celui du Norvégien Blummenfelt en 2019, à Bahreïn (3h25’21), mais…

Marten Van Riel a-t-il battu le record du monde ?
©D. R.

La superbe performance signée par Marten Van Riel sur demi-Ironman à Dubaï alimente toutes les discussions de la “planète triathlon” ce dimanche... Engagé aux Émirats arabes unis, l’Anversois a remporté l’épreuve de 1,9 km de natation, 90 km à vélo et 21 km à pied en 3h26’06. Et le speaker local s’est emballé, évoquant ni plus ni moins qu’un nouveau record du monde ! Quatrième aux Jeux de Tokyo sur la distance olympique, Marten a bien décroché, à 29 ans, sa deuxième victoire sur mi-distance après celle de 2019, à Xiamen (Chine). Mais Marten Van Riel a-t-il effectivement battu ce fameux record du monde ?

Si on s’en tient aux seuls chronos de référence, non. Les 3h26’06 sont plus haut que les 3h25’21 du Norvégien Blummenfelt en 2019, à Bahreïn. Mais celui qui n’était pas encore champion olympique à l’époque a bénéficié de l’approximation des organisateurs bahreïnis dans la mesure de leur parcours vélo. Selon le compte “Strava” du Norvégien, il n’aurait parcouru que… 86 km, au lieu de 90 ! Ce qui explique son temps supersonique de 1h52’03.

À l’époque, l’ancienne référence mondiale était de 3h29’04, déjà à Bahreïn (2018) et par Kristian Blummenfelt, mais avec la distance exacte à vélo (90 km). Si on prend donc ce chrono, Marten Van Riel détient le nouveau "record du monde" ou plutôt la nouvelle "référence mondiale", étant entendu que, comme sur (semi-) marathon, les parcours ne sont jamais les mêmes.

Pour signer sa prestigieuse victoire, Marten a mené cette épreuve de bout en bout, sortant de l’eau en 22’49. Seul le Danois Baekkegard est parvenu à l’accompagner à vélo (à 47,45 km/h de moyenne !), mais il n’a pu suivre le rythme du Belge en deuxième transition (1’03) et sur semi-marathon, bouclé en 1h07’56.

"À l'arrivée, j'étais un peu gêné qu'on parle de record du monde. Je savais que c'était possible, mais il y a quand même ce fameux chrono de Blummenfelt à Bahreïn… Qu'à cela ne tienne, je suis très heureux de ma prestation car, là, sur cette course, je l'ai quand même battu !" a expliqué Marten Van Riel à nos confrères de 3athlon.

En attendant, il faudra vraiment que les deux instances internationales, World Triathlon et Ironman, se penchent sur la certification des parcours pour éviter les quiproquos…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be