Ivan Kuliak, le gymnaste défendant l'invasion russe en Ukraine s'explique: "Cette lettre "Z" signifie 'pour la victoire, pour la paix'"

Le gymnaste russe avait marqué son maillot d'un "Z", symbole de l'invasion militaire russe en Ukraine.

La Rédaction
Ivan Kuliak, le gymnaste défendant l'invasion russe en Ukraine s'explique: "Cette lettre "Z" signifie 'pour la victoire, pour la paix'"
©Montage (Twitter)

Le gymnaste russe Ivan Kuliak a beaucoup fait parler de lui le week-end dernier lors de la manche de Coupe du monde de Doha. Pas parce qu'il est monté sur la troisième marche du podium aux barres parallèles mais plutôt pour avoir écrit un "Z" sur son maillot avec des bandes autocollantes blanches. Cette lettre est le symbole de l'invasion militaire russe en Ukraine et la voir sur le maillot d'un sportif russe avait fait scandale. De plus, sur le podium, il s'était retrouvé aux côtés d'un gymnaste ukrainien, Illia Kovtun, médaillé d'or.

Face au tollé provoqué, Kuliak s'est expliqué sur les réseaux sociaux : "Les officiels nous ont demandé de cacher le drapeau russe sur notre maillot, ce que j'ai fait d'une certaine manière. Ils ont banni tout ce qui était rattaché à la Russie, je voulais donc montrer d'où je viens", a-t-il écrit sur Telegram, "Je n'ai pas eu peur des conséquences et je ne veux de mal à personne. Cette lettre "Z" signifie 'pour la victoire, pour la paix'".

Pas certain que la Fédération internationale de gymnastique, qui a ouvert une enquête, relève cette explication.

Mais Kuliak ne s'est pas arrêté là. Le gymnaste russe s'est également plaint du traitement infligé par les gymnastes ukrainiens à son égard durant la manche de Coupe du monde à Doha : "Nous avons été maltraités par les Ukrainiens... Il fallait le voir pour le croire. C'est eux qui ont commencé avec tout ce mouvement politique. C'est en réponse à ce comportement que je me suis présenté avec ce symbole sur mon maillot", a-t-il expliqué, "les Ukrainiens étaient enroulés dans leur drapeau et criaient 'Gloire à l'Ukraine'. Selon les règles de la compétition, c'est interdit mais personne ne leur a rien dit. Ils voulaient que l'on soit exclu alors que nous n'avions fait de mal à personne."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be