Maria Ortega, le difficile équilibre entre les études de médecin et le padel

Qualifiée pour les quarts, la 12e mondiale va entamer une spécialisation en traumatologie.

Scott Crabbé
Maria Ortega, le difficile équilibre entre les études de médecin et le padel
©INSTAGRAM

En cette période de pré-examens, nombreux sont les étudiants qui sont tiraillés entre regarder les compétitions sportives et étudier. Entre le sport et les études, Maria Ortega n’a pas voulu choisir. Et on ne vous parle pas de zapper depuis son canapé. L’Espagnole de 25 ans écume le circuit depuis des années tout en poursuivant des études de médecine.

L'actuelle numéro 12 mondiale en a désormais terminé avec les cours généraux : "C'était très dur, je me levais tôt pour aller aux cours du matin, je jouais au padel l'après-midi et le soir, je travaillais un peu sur le côté. En plus, c'est dans cette période de l'année qu'il y a le plus de tournois, ce n'était pas facile à combiner avec les examens."

Mais Ortega ne regrette pas d'avoir combiné les deux malgré le peu de temps que cela lui laissait : "Je trouve cela important de se consacrer à ce que l'on aime."

La Madrilène va même entamer une spécialisation en traumatologie. Avec la perspective d'en faire son métier à sa retraite sportive. Mais pour l'heure, elle a l'occasion, pour la première fois de sa carrière, de se consacrer à fond au padel. "C'est plus léger, cela fait du bien", reconnaît-elle.

Alors qu’elle a déjà occupé la place de numéro un mondiale avec ses cours sur le côté, Maria Ortega peut envisager de panser les plaies de ses adversaires vu les dégâts qu’elle risque de faire sur le circuit ces prochains mois.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be