Brussels Padel Open: le conte de fées bruxellois de Stupa et Lima

Malgré un tableau compliqué, ils joueront la finale dès leur premier tournoi à deux.

Brussels Padel Open: le conte de fées bruxellois de Stupa et Lima

La Gare Maritime de Tour et Taxis a peut-être assisté à l’éclosion de la prochaine paire numéro un mondiale. Franco Stupaczuk et Pablo Lima n’oublieront pas cette première édition belge. Ils disputaient leur premier tournoi à deux. Coup d’essai, coup de maître. Les 8e et 12e mondiaux n’ont mis qu’un seul set pour trouver leurs repères à deux. Leur semaine bruxelloise a démarré par la perte du premier set 7-5 face à de jeunes Espagnols, Ivan Ramirez et Alejandro Arroyo (20 ans). La suite n’a été que du pur bonheur. Ils sont sortis du piège sur un 6-1, 6-2 bien tassé. Ils en ont profité pour signer ce que les Argentins appellent le coup du siècle. Stupa est sorti de la cage pour ramener une balle très chaude avant de sprinter 22 mètres pour récupérer une balle qui avait fait quatre rebonds sur le haut du grillage. Même Coello avait déjà levé les bras au ciel avant d’être ramené à l’ordre par Belasteguin.

Le plus grand quotidien argentin a mis ce point en Une en parlant abondamment de Bruxelles.

Après un huitième de finale survolé, Stupa et Lima ont ensuite affronté les n°3 mondiaux Paquito Navarro - qui avait enterré à Bruxelles sa vie de garçon - et Martin Di Nenno 6-4, 7-5.

Samedi, en demi-finales, Stupa/Lima ont confirmé qu’il fallait les craindre. Ils n’ont laissé aucune chance à Belasteguin/Coello.

Dimanche, la finale opposera l’actuelle première paire mondiale - Galan/Lebron - avec leurs potentiels successeurs dans 6 mois. Stupa et Lima ont régalé les ministres Jeholet, Glatigny, Dermagne, Gats et M. Michel qui avaient tous rejoint le Central.

Humble et discret, Stupa a pris une autre dimension à Bruxelles. Il en a parcouru du chemin depuis qu’il a quitté sa famille pour tenter sa chance sur le World Padel Tour.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be