Ironlakes 2022 : 2 jours, 8 distances, 15 épreuves !

Le week-end des 17 et 18 septembre s’annonce très chaud et... show en triathlon, au bord des Lacs de l’Eau d’Heure, avec Alexandra Tondeur et Claire Michel.

Guy Beauclercq
Ironlakes 2022 : 2 jours, 8 distances, 15 épreuves !
©D. R.

Triathlètes, à vos agendas ! Le week-end des 17 et 18 septembre aura lieu l’édition 2022 de l’Ironlakes.

2 jours de compétition, 8 distances, 15 épreuves et plus de… 3.000 participants, en individuel ou en relais. Depuis 2019 et malgré l'annulation de l'édition 2020 en raison du Covid-19, l'événement ne cesse de grandir grâce à l'étroite collaboration entre les organisateurs de l'Ironlakes et l'Asbl Les Lacs de l'Eau d'Heure, dont sont... enchantés Florian Badoux et Philippe Fourmeau, celui-ci évoquant la perspective des Jeux de Paris, en 2024, pour valoriser plus encore le magnifique site avec la présence du Centre Adeps, cher à Olivier Vandresse, qui a récemment inauguré une zone de nage en eau libre.

Mais revenons à ce fameux week-end de septembre… Comme l'an dernier, le samedi verra se tenir les deux longues distances, full et demi (celui étant déjà complet !). Le dimanche sera peut-être la journée la plus dense avec le quart et le sprint mais, surtout, son ouverture aux (très) jeunes (6-9 ans, 10-13 ans, 14-15 ans), aux handisports, parmi lesquels Wim De Paepe, médaillé de bronze à l'Euro et au Mondial (!), et à ceux qui ont envie de se lancer dans l'aventure avec une épreuve inédite appelée My first triathlon.

"Notre objectif est d'atteindre le même nombre de participants que l'an dernier, soit 3.375 !" lance Florian Badoux. "Et nous en sommes d'ores et déjà à près de 2.000 car, avec l'arrivée du beau temps, de plus en plus de gens se sont remis à nager, rouler, courir."

Alexandra Tondeur et Claire Michel de la partie

Parmi les vedettes annoncées figurent Alexandra Tondeur et Claire Michel. Victorieuse du demi et du quart l'année dernière, la Brabançonne se tâte encore quant à un nouveau doublé.

"Tout dépendra si j'ai les jambes car, en principe, j'ai un Ironman prévu une ou deux semaines avant. Si je les ai, je double ! Sinon, j'aimerais bien me frotter à Claire Michel sur le quart. Mais, vous me connaissez, je peux me décider en toute dernière minute…"

Pour la Bruxelloise, cet Ironlakes 2022 sera, en revanche, une grande première.

Un mot encore du label Championnats de Belgique : après le full en 2019 et le sprint en 2021, c'est le demi qui sera mis à l'honneur cette année avec l'attribution du titre national.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be