Boxe : le poids lourd Jack Mulowayi battu par K.-O. au 8e round à New York

L’Ouzbekh Bakhodir Jalolov, champion olympique l’an dernier, poursuit sa série victorieuse chez les professionnels.

Boxe : le poids lourd Jack Mulowayi battu par K.-O. au 8e round à New York
©Shobox

C’est, une nouvelle fois, un sacré challenge que Jack Mulowayi a tenté de relever, ce vendredi, au Turning Stone Resort & Casino de Verone, dans l’état de New York. Un défi du même acabit que celui qui l’avait vu défier Frank Sanchez en 2019 (défaite aux points), déjà aux Etats-Unis, ou que celui qui l’avait vu créer la surprise en 2021 à Grozny, contre l’invaincu Apti Davtaev, battu par K.-O. technique à la 8e reprise. Cette fois, c’est l’Ouzbekh Bakhodir Jalolov, champion olympique en titre et champion du monde 2019 des super-lourds, qui se présentait face à l’Anversois de 35 ans. Un colosse de 2,01m, gaucher, passé pro dès 2018 et qui avait remporté ses 10 premiers combats avant la limite. Bref, un solide boxeur de 27 ans présenté comme l’une des futures terreurs de la catégorie par son promoteur Lou Di Bella.

Courageux, notre compatriote a résisté tant bien que mal mais, après plusieurs sérieux avertissements et un compte de l'arbitre à la fin du 6e round, une double gauche expédiait à nouveau Jack Mulowayi au tapis à 1'42 de la fin du combat prévu en huit rounds. Une issue qui semblait presque inévitable vu le déroulement de ce duel lors duquel "Big Jack" a eu toutes les peines du monde à placer ses coups. Le Belge concédait là sa troisième défaite en 15 combats (11 victoires, 1 nul) alors que Jalolov poursuit, de son côté, sa série de victoires expéditives avec un 11e succès en 11 combats. "Je suis content de ma performance parce que j'avais face à moi un adversaire de très bon niveau et un grand combattant. C'était un gars solide, résistant. Je l'ai touché sévèrement à plusieurs reprises mais il sait encaisser...", a déclaré le vainqueur au sujet de l'Anversois.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be