Le duo Peters-Broekx, médaillé d'argent en kayak : "Le meilleur résultat possible"

Après le bronze mondial, Hermien Peters et Lize Broekx ont donc décroché une superbe médaille d’argent européenne en K2 500 m.

Le duo Peters-Broekx, médaillé d'argent en kayak : "Le meilleur résultat possible"
©BELGA

Bouclant leur parcours en 1:42.230, les Belges n’ont été devancées que par les Polonaises Naja et Pulawska (1:41.418), les Allemandes Paszek et Hake terminant à la troisième place.

"Nous sommes très heureuses, à la fois du résultat et de la manière" explique Hermien Peters. "Je pense que c'était notre meilleure course de la saison, encore meilleure qu'il y a deux semaines, au Mondial, à Halifax. Et c'est bien que cette course soit récompensée par une médaille d'argent."

Au Canada, les deux Limbourgeoises avaient décroché le bronze.

"Nous avons suivi notre plan de course et avons bien géré notre effort…" enchaîne Lize Broekx. "Nous avons même occupé la tête pendant un moment. Ce n'est pas notre habitude. En général, on débute plus lentement, puis on prend de la vitesse. Avec la deuxième place, nous avons réussi le mieux possible. Nous espérons, bien sûr, battre les Polonaises, mais nous ne nous en préoccupons pas trop pour l'instant. Nous voulons nous améliorer chaque année et, pour l'instant, nous y parvenons."

Artuur Peters, en bronze : “Proche des meilleurs"

Quelques minutes auparavant, Artuur Peters a, lui, décroché le bronze en K1 1.000 m. En 3:32.401, le Limbourgeois a été battu par le Hongrois Kopasz, champion olympique, mondial et européen (3:29.898), et le Portugais Pimenta (3:31.964).

"Monter sur le podium était mon objectif. Je suis donc très content de cette médaille de bronze !" lance Artuur Peters. "Bien sûr, on prend le départ pour gagner, mais la concurrence était rude. Ceci dit, je me rapproche de plus en plus de Kopasz et de Pimenta. Je n'étais qu'à un mètre du Portugais à la fin. Il avait démarré très, très fort, alors que moi, j'ai géré ma course presque parfaitement. L'Allemand Thordsen est également parti rapidement, mais j'ai pu le rattraper."

Pour Artuur Peters, il s’agit de sa deuxième médaille de bronze européenne après celle remportée l’an dernier. Dans les années à venir, le Limbourgeois de 25 ans espère encore s’améliorer.

"Kopasz est très fort, mais je pense que tout le monde est battable. L'or doit être possible un jour. Je vais continuer à m'entraîner dur. L'année prochaine, nous avons les sélections pour les Jeux de Paris. J'ai déjà hâte de décrocher mon billet pour Paris 2024…" conclut celui qui a déjà participé aux JO de Rio (11e) et de Tokyo (10e).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be