Triathlon : La folle remontée d’Arnaud Mengal à Valence !

Le Brainois a signé son meilleur résultat (8e) en Coupe du monde…

Triathlon : La folle remontée d’Arnaud Mengal à Valence !
©D. R.

Superbe prestation d’Arnaud Mengal, ce week-end, en Coupe du monde ! Engagé à Valence, le Brainois de 24 ans s’est, en effet, offert le premier Top 10 de sa jeune carrière en terminant 8e (et meilleur Belge…). La victoire est revenue, en 50.14, au Brésilien Manoel Messias qui a réussi à prendre les devants vélo et à résister en fin de course à pied à l’Espagnol Mario Mola (50.18), triple champion du monde (!), l’Américain Matthew McElroy complétant un podium très international, en 50.25. Mais, non loin derrière ce trio, ce fut la folle remontée de notre compatriote Arnaud Mengal qui impressionna les nombreux spectateurs en bord de parcours.

Sorti de l’eau en 23e position à l’issue des 750 m de natation, Arnaud s’est calé dans un peloton où figuraient également trois autres Belges (dans l’ordre d’arrivée, Noah Servais, 15e, Thomas Guilmot, 29e, et Erwin Vanderplancke, 39e). À la sortie de la T2, Arnaud Mengal pointait encore à la 32e place avant d’avaler… 24 concurrents pour s’offrir son meilleur résultat en Coupe du monde, deuxième niveau de compétition après les World Series. Le Brainois avait terminé 15e, fin mai, à Arzachena (Italie).

“Je suis très content de ce résultat, même si j’ai encore commis quelques petites erreurs qui me coûtent peut-être le Top 5. Les 20 km à vélo étaient très nerveux avec un peloton important et des virages étroits. Je devais sans cesse veiller à mon placement. Finalement, je rentre quand même 35e, sur 50, dans le parc à vélo. Mais j’ai réussi à enchaîner avec une bonne course à pied. Avec 14.55, j’ai le cinquième chrono sur les 5 km. Je pense que la chaleur a joué un rôle car le thermomètre affichait 28°. Et ce sont des conditions qui me conviennent sans doute mieux qu’à d’autres… Ceci dit, c’est un bon résultat. Il confirme mes progrès au niveau de la régularité et de la consistance. Et ma saison n'est pas terminée.”

Côté féminin, Valérie Barthelemy a, elle, terminé au pied du podium tandis que Jolien Vermeylen (45e) n’a pu reproduire sa formidable performance de la semaine dernière, à Bergen (2e). La victoire est revenue à l’Allemande Lisa Tertsch, en 55.17, qui a devancé au sprint la Mexicaine Alvarez Corral (55.19) et la Française Léonie Périault (55.24). Sortie de l’eau en 25e position, Valérie Barthelemy a vite intégré le peloton de tête, où figurait Jolien Vermeylen, 9e après la natation. Mais la course s’est jouée sur les 5 km à pied. Huitième à la sortie du parc à vélo, Valérie figurait dans un groupe de quatre, derrière les trois leaders, et s’imposa au sprint pour prendre la 4e place. Quant à Jolien, elle a souffert à pied, rétrogradant au 45e rang.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be