Ironman d’Hawaï : le compte-à-rebours a commencé !

Comme la plupart des triathlètes, les deux Belges Pieter Heemeryck et Kenneth Vandendriessche sont déjà à pied d’oeuvre à Kona.

Guy Beauclercq
Ironman d’Hawaï : le compte-à-rebours a commencé !
©D. R.

La plupart des triathlètes pros du monde entier sont bien arrivés à Hawaï, où se tiendra la semaine prochaine la 44e édition de l’Ironman. Après deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire, l’épreuve emblématique réunira plus d’une centaine des meilleurs mondiaux (55 hommes et 52 femmes) sur la distance mythique de 3,8 km de natation, 180 km à vélo et 42 km à pied pour le prestigieux titre de champion du monde. Parmi eux, deux pros belges : Pieter Heemeryck et Kenneth Vandendriessche. Malheureusement, sans l’Allemand Jan Frodeno, dernier vainqueur, blessé. Pour la première fois depuis 1978, année de sa création, l’Ironman d’Hawaï se déroulera sur deux jours, jeudi et samedi, avec l’épreuve féminine précédant celle réservée aux hommes.

"Le niveau d'excitation pour ce retour à Kona est égal au prestige du plateau de triathlètes qui se disputeront le titre mondial !" a déclaré Andrew Messick, directeur général du groupe Ironman.

Vainqueur le 21 mai, à Lanzarote, Kenneth Vandendriessche portera le dossard n°30 et sera, surtout, attendu à vélo et à pied. Sorti de l'eau en 21e position, le Flandrien de 30 ans avait remonté tous ses adversaires sur l'île réputée pour son parcours aride (comme à Hawaï), terminant en 8h39.56, après un marathon bouclé en 2h40.37. En attendant de se lancer sur sa première expérience hawaïenne, Kenneth a apprécié cette journée de vendredi à Kona. Au programme : 4 km de natation, un délicieux bol d'açai, le traditionnel "petit-déjeuner avec Bob" au célèbre Huggo''s on the Rocks'' et 80 km à vélo sur Queen K, où "si vous ne voulez pas devoir vous arrêter aux feux rouges, vous devez rouler à plus de 40 km/h…" précise Kenneth avec le sourire. Ah, ça promet pour la course...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be