Historique : Une jeune maman gagne l’Ironman d’Hawaï !

Chelsea Sodaro (33 ans) a signé un exploit inédit à Kona…

Guy Beauclercq
Historique : Une jeune maman gagne l’Ironman d’Hawaï !
©BELGA

Le triathlon longues distances n’est pas une science exacte. Et certainement pas une épreuve comme l’Ironman d’Hawaï ! Disputée pour la première fois sur deux jours, jeudi pour les femmes et samedi pour les hommes, la 44e édition nous a réservé une énorme surprise avec la victoire de Chelsea Sodaro, américaine de 33 ans, maman d’une fille prénommée Skye depuis... mars 2021 et néophyte sur le parcours mythique de Kona.

Membre de l’équipe BMC, à la tenue rouge vif, Chelsea Sodaro a bouclé les 3,8 km de natation, 180 km à vélo et 42 km à pied en 8h33.46, soit le deuxième chrono de tous les temps, derrière les 8h26.16 de la Suissesse Daniela Ryf en 2018. En tête au moment d’aborder le marathon final, celle-ci a été victime d’une terrible défaillance, laissant filer la Britannique Lucy Charles-Barclay avant d’être dépassée par Chelsea Sodaro et d’autres pour, finalement, terminer huitième, en 9h02.26, au prix d’un incroyable courage.

Mais c’est à l’avant que cette course fut spectaculaire. Après être sortie de l’eau en neuvième position, à 3.50 de la tête, Chelsea Sodaro était encore quatrième, à 3.21, au début du marathon. Avec sa petite foulée très efficace, l’Américaine a avalé ses adversaires, s’isolant en tête entre le km 12 et le km 15 pour ne plus lâcher la plus belle victoire de sa carrière.

De retour dans le centre de Kailua-Kona sous les applaudissements, elle a franchi la ligne d’arrivée en marchant pour mieux savourer ce moment unique ! Qu’elle a, bien entendu, partagé dans l'aire d'arrivée avec son mari Steven et sa fille Skye.

Professionnelle depuis 2017, Chelsea Sodaro a participé à son premier Ironman en... juin dernier, à Hambourg, où elle a terminé deuxième, derrière l’Allemande Laura Philipp. De quoi donner des idées à son compatriote Collin Chartier, 28 ans, mais aussi aux Belges Pieter Heemeryck et Kenneth Vandendriessche, tous trois néophytes à Kona, face aux grandissimes favoris norvégiens, Kristian Blummenfelt et Gustav Iden…

À noter encore, dans le clan belge, chez les amateurs, les excellentes prestations de Pierre Balty, quatrième (25-29 ans) en 8h56.34 et Amber Rombaut, deuxième (18-24 ans) en 10h34.12.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be