Jelle Geens décroche enfin un podium, cette saison, en World Triathlon Series

Le Limbourgeois s’est classé troisième de la finale à Abou Dhabi…

Guy Beauclercq
Jelle Geens, troisième de la finale des World Triathlon Series, derrière le Français Bergère et l'Américain Pearson.
Jelle Geens, troisième de la finale des World Triathlon Series, derrière le Français Bergère et l'Américain Pearson.

Enfin ! Après de multiples places d’honneur tout au long de la saison, Jelle Geens est parvenu à monter sur le podium, décrochant une superbe troisième place lors de la finale des World Triathlon Series ce samedi, à Abou Dhabi (où il s’était imposé l’an dernier…).

Une juste récompense pour le Limbourgeois qui s’est toujours accroché, malgré les contretemps… 8e à Leeds, 4e à Montréal, 5e à Hambourg, 5e à Munich (Euro) et 4e aux Bermudes, Jelle a longtemps flirté avec le podium en 2022, une saison qu’il termine (également) à la… 4e place au classement général final !

La victoire et le titre mondial sont revenus au Français Léo Bergere (26 ans), champion d’Europe en titre, qui a créé la surprise en coiffant le Britannique Alex Yee et le Néo-Zélandais Hayden Wilde.

“Sur ce coup-là, Léo me doit une fière chandelle !”, a lancé Jelle Geens à l’issue de l’épreuve, disputée sur la distance olympique (1,5 km de natation, 40 km à vélo, 10 km à pied).

De fait, alors que Bergère caracolait en tête pour l’emporter en 1h44’14, devant le revenant américain Morgan Pearson (1h44’25), Jelle Geens battait Alex Yee au sprint de trois secondes, privant le Britannique du titre tant convoité, attribué à la régularité, au nombre de points totalisés sur les sept manches des WTS.

Figurant dans un énorme peloton à vélo avec, entre autres, les Norvégiens Kristian Blummenfelt et Gustav Iden, Jelle Geens est sorti en 10e position de la deuxième transition, à 37 secondes du leader, avant d’effectuer une superbe remontée jusqu’à la troisième place.

“Je suis vraiment heureux de terminer ma saison avec un podium après une saison délicate. Cette troisième place est une excellente motivation pour aborder l’hiver !”, a ajouté Jelle.

Deuxième Belge engagé à Abou Dhabi, Noah Servais s’est classé à une formidable 20e place, en 1h46’17.

Au classement final de la saison, Bergère s’adjuge son premier sacre mondial avec 4.742 pts, devant Yee (4.721) et Wilde (4.696).

Jelle Geens termine avec 4.385 pts.

Claire Michel victime de crampes

Côté féminin, la victoire et également le titre mondial sont revenus à la Bermudienne Flora Duffy, championne olympique en titre, en 1h53’24, devant la Britannique Taylor-Brown et l’Allemande Meisner, au terme d’une épreuve passionnante qui a vu Valérie Barthelemy, Jolien Vermeylen et Claire Michel (victime de crampes…) terminer respectivement aux 13e, 33e et 38e places de l’épreuve.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be