Taekwondo : la Belge Sarah Chaari, nouvelle n°1 mondiale !

À 17 ans, la Carolo est déjà entrée dans l’histoire de son sport…

Guy Beauclercq
À 17 ans, la Carolo Sarah Chaari (Taekwondo) est la nouvelle n°1 mondiale en -62 kg.
À 17 ans, la Carolo Sarah Chaari (Taekwondo) est la nouvelle n°1 mondiale en -62 kg.

À 17 ans, Sarah Chaari est déjà entrée dans l’histoire du taekwondo en devenant n°1 mondiale au terme de sa première saison chez les seniors. Publié ce vendredi soir, le ranking mondial mensuel en… -62 kg voit, en effet, la jeune Carolo détrôner la Brésilienne Caroline Santos avec 250,5 points (pour 216,1 pts).

Cet exploit, Sarah le doit bien entendu à son titre de championne du monde, décroché la nuit du 15 au 16 novembre, à Guadalajara (Mexique), mais aussi à son incroyable régularité pendant toute l’année. Apparue pour la première fois sur la scène internationale fin février, en Albanie, où elle a décroché le bronze, Sarah Chaari a collectionné les médailles (bronze à Sofia, bronze à Lommel, or à Alicante, or à Innsbruck, bronze à Tallinn et or à Tirana).

Alignée à l’Euro mi-mai, à Manchester, la prodige belge s’y est offert le bronze avant d’être sacrée championne du monde… juniors (ce qui n’entre pas en ligne de compte dans le classement), puis seniors. Mais Sarah est ainsi devenue la première à réussir le doublé en or juniors-seniors la même année.

Au Mondial seniors, la jeune Carolo a signé un formidable parcours de cinq combats, en -62 kg, écartant successivement en deux rounds l’Américaine Dillon (6-0, 12-3), l’Allemande Froemming (3-0, 2-2) et la Chinoise Zhou (10-4, 12-0). En demi-finale, elle a battu la Britannique Powell après un véritable thriller, s’imposant dans les dernières secondes du troisième round par 12-6.

Mais ce n’était rien au regard de la finale ! Opposée à la Grecque Sarvanaki, Sarah lui a arraché la médaille d’or au terme d’un face-à-face acharné, marqué par de nombreuses pénalités de part et d’autre. Le verdict final : 1-3, 3-2, 12-7. Et la délivrance pour l’étoile montante de la discipline.

Sarah Chaari est venue au taekwondo dès l’âge de 5 ans et elle a d’emblée accroché à ce sport qu’elle a pratiqué à Montignies-sur-Sambre, où se trouve son club (Tollyo Academy), cher à Christian Aubert. Avec son père, lui-même ceinture noire, et ses trois frères, Sarah avait sans doute de qui tenir mais, à force de travail, la jeune fille a vraiment brûlé toutes les étapes.

Et sa saison n’est pas terminée puisqu’elle s’envolera mardi prochain, à destination de Ryad, en Arabie saoudite, pour y disputer la prestigieuse finale du Grand Prix.

Comme nouvelle n°1 mondiale donc !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be