Haltérophilie : Nina Sterckx termine sixième au Mondial !

Après sa troisième place (ex aequo) à l’arraché avec 89 kg, la jeune Gantoise a totalisé 193 kg ce mardi soir, à Bogota…

Guy Beauclercq
Weightlifter Nina Sterckx pictured during a training camp organized by the BOIC-COIB Belgian Olympic Committee in Belek Turkey, Thursday 17 November 2022. The stage takes place from 12 to 27 November. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ
Nina Sterckx a perdu six kilos pour pouvoir s'aligner en -49 kg au Mondial d'haltérophilie.

Sixième ! Tel est donc le verdict final pour Nina Sterckx au Mondial d’haltérophilie. Engagée en -49 kg ce mardi soir, à Bogota, la jeune Gantoise avait bien débuté sa compétition, se classant à la troisième place (ex aequo) à l’arraché, derrière la Chinoise Jiang et la Roumaine Cambei. Enchaînant trois essais réussis à 85, 88 et 89 kg, Nina avait soulevé respectivement quatre et un kilos de moins que Jiang (93 kg) et Cambei (90 kg), mais était en course pour une médaille.

Malheureusement, la situation s’est un peu gâtée à l’épaulé-jeté. Après avoir soulevé 104 kg, notre compatriote connut deux échecs à 109 kg. Un moment accordé, son dernier essai passa, ensuite, du blanc au rouge sur le tableau électronique.

Nina Sterckx a donc totalisé 193 kg, ce qui la classe sixième au général, derrière la Chinoise Jiang, sacrée avec 206 kg (93+113), l’Indienne Mirabai, deuxième avec 200 kg (87+113) et l’autre Chinoise, Hou, troisième avec 198 kg (89+109). La Roumaine Cambei et l’Américaine Reichardt, beaucoup plus forte à l'épaulé-jeté, ont terminé à la quatrième place, ex aequo, avec 194 kg.

Déjà championne d’Europe et du monde juniors en -55 kg, la jeune Gantoise (20 ans) est redescendue en -49 kg et a donc dû perdre six kilos pour s’aligner dans la catégorie olympique, ce que ne sont pas les -55 kg ! Pour y parvenir, Nina Sterckx a suivi un régime, doublé de séances de sauna, le tout sous la surveillance de ses deux entraîneurs, Tom Goegebuer et Bieke Vandenabeele qui l’ont accompagnée dans la capitale colombienne.

Ce n’est pas la première fois que la prodige belge descend ainsi de poids. L’an dernier, à Tokyo, elle s’était déjà alignée en -49 kg, se classant d’ailleurs à une superbe cinquième place. Mais elle n’a pas échappé aux remarques de certains jugeant sa perte de poids importante pour une jeune femme de son âge… Ce à quoi Bieke Vandenabeele a répondu que cette fameuse option "régime + sauna" était exceptionnelle en vue de Paris 2024.

Nina n’a d’ailleurs pas encore décidé dans quelle catégorie elle s’alignerait aux JO, mais ce sera en -49 ou en… -59 kg.

Septième cette année, à l’Euro, Manon Angonese (29 ans) espère bien figurer à Bogota, également dans la perspective olympique. Mais, si Nina Sterckx se présentait avec le troisième meilleur total (205 kg) sur 37 engagées, la Gaumaise pointe au 25e rang (sur 35), avec 215 kg.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be