Taekwondo : les trois Belges éliminés d’emblée en finale du Grand Prix !

Jaouad Achab, Raheleh Asemani et Sarah Chaari se sont inclinés après des combats aussi acharnés qu’indécis…

Guy Beauclercq
Belgium's Sarah Chaari (R) and China's Zhou Lijun (L) compete in the 62-kg women's taekwondo quarterfinal bout of the 2022 World Taekwondo Championship in Guadalajara, Mexico, on November 15, 2022. (Photo by Ulises Ruiz / AFP)
Notre championne du monde Sarah Chaari a été battue d'emblée à la finale du Grand Prix. ©AFP or licensors

La finale du Grand Prix, disputée à Riyad et réservée aux seize meilleurs mondiaux des huit catégories olympiques, n’a vraiment pas souri aux Belges. Nos trois représentants (Jaouad Achab, Raheleh Asemani et Sarah Chaari) ont, en effet, été éliminés d’emblée ! Et ce, au terme de combats aussi acharnés qu’indécis…

En -68 kg, Jaouad Achab était opposé au Sud-Coréen Jin, n°12 mondial. Dans le premier round, celui-ci a pris l’initiative pour mener 0-2 et 1-5 avant d’être pénalisé à deux reprises (3-5). Mais il repartit de plus belle pour l’emporter sur le score de 5-8. Obligé de réagir dans la deuxième manche, Jaouad s’est, de nouveau, retrouvé mené par 1-5, mais il parvint à retourner la situation, bénéficiant d’une pénalité infligée à son rival, puis frappant deux fois (7-5). À douze secondes de la fin, notre compatriote avait l’occasion d’égaliser à un round partout, mais c’était sans compter sur le final de Jin qui, à son tour, le toucha au corps à deux reprises pour l’emporter par 7-9.

En -57 kg, Raheleh Asemani défiait également une représentante de Corée du Sud, Lee, n°10 mondial. Comme souvent avec Raheleh, le combat fut très tactique, mais son adversaire parvint finalement à remporter les deux rounds (2-3 et 3-4).

En -67 kg, Sarah Chaari étrennait son titre de championne du monde, décroché dans sa catégorie de prédilection, les -62 kg, à Guadalajara. Opposée à la Tchèque Stolbova, la jeune Carolo a été surprise, dès l’entame du premier round, par un coup de pied à la tête, suivi d’un deuxième. Menée 0-6, Sarah ne parvint qu’à limiter la casse, s’inclinant sur le score de 3-6. Mais notre compatriote se retrouva dans le deuxième acte, qu’elle gagna par 6-0, égalisant à un round partout. Le troisième tourna à l’avantage de la Tchèque qui mena 1-8 avant un retour de Sarah à 6-8, à onze secondes de la fin. Mais, cette fois, notre championne du monde ne toucha pas plus sa cible…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be