Triathlon : Pieter Heemeryck termine 2022 avec une 7e place au Bahreïn

Le Brabançon de 32 ans a connu une saison de hauts et de bas…

Guy Beauclercq
Pieter Heemeryck termine 2022 avec une 7e place au Bahreïn.
Pieter Heemeryck termine 2022 avec une 7e place au Bahreïn.

Après ses abandons sur Ironman, à Hawaï et à Cozumel, Pieter Heemeryck a terminé l’année sur une bonne note ce vendredi, au Bahreïn. Le Brabançon de 32 ans s’est, en effet, classé septième sur le mi-distance (1,9 km de natation, 90 km à vélo, 21 km à pied), remporté par le Français Vincent Luis. Parmi les leaders de bout en bout, celui-ci s’est imposé dans l’excellent temps de 3h38’02, reléguant à 1’58 le Britannique Dickinson et à 3’32 l’Allemand Sperl.

Sorti de l’eau en 10e position, à 1’54 de Luis, Pieter Heemeryck est remonté à la 7e place dès la fin des 90 km à vélo. Notre compatriote accusait, alors, un retard de 3’25 sur l’Allemand Sperl emmenant le groupe de tête composé de cinq triathlètes.

Mais, en posant sa machine, l’heure de vérité était arrivée pour Pieter, contraint à l’arrêt lors de ses deux dernières courses, à Hawaï (dos) et à Cozumel (chaleur). S’il a encore concédé du temps à Vincent Luis qui a couru les 21 km à la moyenne de 3’19/km, Pieter Heemeryck a conservé sa 7e place, terminant en 3’31/km pour un chrono final de 3h45’25.

"Les jambes n’ont pas vraiment répondu comme je l’espérais, mais je suis content de terminer cette longue saison avec ce résultat. Place au repos et rendez-vous en 2023 ! J’ai déjà hâte d’y être…" a lancé Pieter, à l’issue de cette épreuve clôturant une saison de hauts et de bas, dont il retiendra sans doute le positif avec sa deuxième place à l’Ironman de Suède, synonyme de qualification pour Hawaï.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be