Patinage de vitesse : Bart Swings vise un nouveau podium européen !

Notre champion olympique de "mass-start" en février, à Pékin, dispute l'épreuve de "allround" ce week-end, en Norvège…

Guy Beauclercq
Belgium's Bart Swings, left, and Netherlands' Jorrit Bergsma, right, compete in the men's 5,000 meters race of the European Speedskating Championships single distances at the Thialf ice arena in Heerenveen, northern Netherlands, Saturday, Jan. 8, 2022. (AP Photo/Peter Dejong)
Bart Swings est en lice pour un nouveau podium européen en patinage de vitesse, ce week-end, à Hamar. ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Bart Swings n’a pas assisté, vendredi soir, à la cérémonie des Sportifs de l’Année, dont il a terminé troisième (malgré son titre olympique, en "mass-start", aux Jeux de Pékin !), derrière Remco Evenepoel et Wout van Aert. Le Louvaniste n’a pas boudé l’événement, constatant que la Belgique avait engrangé de formidables résultats en 2022.

Bart est à Hamar, en Norvège, théâtre des championnats d’Europe de patinage de vitesse où il s’aligne sur l’épreuve "allround". Et, après la première journée, il est en lice pour un nouveau podium ! Le "allround" est une discipline de 4 courses en 2 jours : le 500 m et le 5.000 m, samedi ; le 1.500 m et le 10.000 m, dimanche.

Au terme des deux premières courses, Bart Swings (4e sur 500 m et 5e sur 5.000 m) pointe en… troisième position du classement général provisoire, derrière le Néerlandais Patrick Roest et le Norvégien Sander Eiterm. Autant dire que notre compatriote est bien placé dans cette compétition, dont il a décroché le bronze, l’an dernier.

Sandrine Tas, victime de crampes d’estomac

Engagée dans la même épreuve côté féminin, Sandrine Tas a dû renoncer après le première course, le 500 m (5e), malheureusement victime de violentes crampes d’estomac.

En "sprint", Matthias Vosté a, lui, été disqualifié sur 1.000 m tandis qu’Isabelle Van Elst s’est classée à une honorable huitième place pour sa première apparition sous les couleurs de la Belgique. Née aux Pays-Bas, la patineuse de 24 ans possède la double nationalité (depuis ses 16 ans) par sa mère, belge, et a opté pour notre pays avec l’espoir de disputer les prochains Jeux olympiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be