Autres sports

Pieter Timmers s'est imposé dans le 100m libre messieurs de la 2e étape des Champions Swim Series (bassin de 50m), dimanche soir à Budapest.

Le vice-champion olympique de Rio, a nagé les deux longueurs de bassin en 48.32 secondes, soit un chrono inférieur au temps-limite pour les Jeux olympiques de Tokyo (48.57). Il a devancé dans la capitale hongroise le Français Mehdy Metella (48.62) et les Russes Vladimir Morozov (49.03) et Kliment Kolesnikov (49.07).

Interrogé à la sortie du bassin, le nageur du Brabo de 31 ans a brièvement déclaré que "c'était un bon meeting de préparation aux Mondiaux de Gwangju". Ils se dérouleront en Corée du Sud, du 12 au 28 juillet et est déjà assuré d'y être présent.


La nageur du Brabo Anvers, âgé de 31 ans, s'était déjà imposé lors de la première étape de ces Swim Series le 27 avril à Guangzhou en Chine en 48.60. Il y avait devancé Kolesnikov (48.75), Morozov (49.10) et le Sud-Africain Chad Le Clos (49.25). Le record personnel et de Belgique de Timmers est de 47.80 secondes.

Samedi à Budapest, Pieter Timmers avait fini 3e du 4x100m nage libre mixte en compagnie du Français Mehdy Metella, de la Russe Yuliya Efimova et de la Hongroise Ajna Kesely (3:31.69).

Dans ce nouveau rendez-vous de la natation internationale, quatre nageurs ou équipes sont au départ de chaque course, dont le vainqueur reçoit une prime de 10.000 dollars (8.974 euros), le 2e 8.000 dollars (7.179 euros), le 3e 6.000 dollars (5.385 euros) et le quatrième 5.000 dollars (4.487 euros). Un record du monde établit durant une épreuve rapportera 20.000 dollars (17.947 euros) à son nouveau détenteur.

Indianapolis (31 mai-1er juin) est la troisième et dernière étape au programme de cette compétition qui rassemble, sur invitation, des médaillés olympiques et mondiaux. Les détenteurs des meilleurs temps de la saison et des records du monde sont également invités.