L’ancien vainqueur des trois Grands Tours, aujourd'hui âgé de 37 ans, a annoncé sa participation à Vitoria, le 12 juillet, avec comme objectif de se qualifier pour Hawaï...

Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier… Après Laurent Jalabert, Alexandre Vinokourov, Stefan Schumacher (tous trois à Hawaï !), Andrew Talansky ou Haimar Zubeldia, entre autres, Alberto Contador se lance sur Ironman ! L’ancien vainqueur des trois Grands Tours (France, en 2007 et 2009 ; Italie, en 2008 et 2015 ; Espagne en 2008, 2012 et 2015) a, en effet, annoncé, ce week-end, sa participation à Vitoria, le 12 juillet.

À la retraite depuis la fin de la saison 2017 dans l’équipe Trek-Segafredo et désormais consultant "Cyclisme" pour la chaîne Eurosport, en Espagne, Contador (37 ans) a continué à rouler à vélo presque quotidiennement. Les 180 km de l’Ironman n’ont donc pas vraiment le don de l’effrayer, ni même, semble-t-il, les 42 km à pied. En revanche, comme tous ses prédécesseurs cyclistes professionnels, son point faible se révèle être les 3,8 km de natation, pour lesquels il devra sérieusement s’entraîner dans les mois à venir.

Qu’à cela ne tienne, Alberto est bien décidé à s’engager à fond dans une discipline où le dernier en date à s’être illustré est l’Australien de la formation Lotto-Soudal qui, à 38 ans, en fin de saison dernière, a bouclé la distance en 9h05’55, un excellent chrono qui lui a valu la huitième place dans la catégorie des 35-39. Et c’est précisément dans cette tranche d’âge qu’Alberto Contador visera la qualification pour le célèbre Ironman d’Hawaï !

L’épreuve de Vitoria a été remportée, l’an dernier, par le professionnel espagnol Eneko Llanos en… 7h55’16, avec plus de dix minutes d’avance sur l’Australien Josh Amberger, preuve de la rapidité du parcours, dessiné, pour sa partie natation, dans le magnifique lac de Ulibarri-Gamboa, à la sortie duquel les concurrents sont amenés à couvrir trois boucles de 60 km dans la région de Alava avant d’entamer un marathon de 42,195 km empruntant le centre-ville de Vitoria. Tout un programme !