Autres sports L’Américain a fait chuter Anthony Joshua par K.-O. technique au 7e round. Fou !

Il mesure 1,88 m, il est bedonnant, n’a pas forcément l’apparence d’un boxeur de haut niveau tel qu’on se l’imagine et, pourtant, il est devenu champion du monde des poids lourds ! Samedi, au Madison Square Garden, Andy Ruiz Jr a réussi l’incroyable exploit d’infliger au colosse britannique Anthony Joshua la première défaite de sa carrière en 23 combats. Et par K.-O encore bien !

Désigné remplaçant de Jarred Miller, contrôlé positif, le mois dernier, cet Américain d’origine mexicaine, à qui les mauvaises langues ne donnaient a priori pas cher de la peau tatouée vu son physique étonnant, s’est fait un malin plaisir de déjouer les pronostics avec un culot monstre, une adresse technique dont peu le croyaient capable et un vrai punch que ses 21 victoires avant la limite (sur 32) laissaient pourtant deviner.

Mais c’est paradoxalement au moment où Joshua lui infligea le premier knock-down du combat, au troisième round, que le talent du boxeur de 29 ans se révéla. Et il envoya à son tour, à deux reprises, le champion olympique 2012 avant la fin de cette même reprise ! Un scénario qui s’est reproduit dans la 7e reprise, ce 4e knock-down étant celui de trop pour l’arbitre qui prononça le K.-O. technique. "Pincez-moi, je rêve !" lança Ruiz, vêtu d’un maillot des Knicks, en conférence de presse, sa victoire étant saluée par un Joshua beau joueur. La catégorie reine est décidément pleine de surprises…