La qualification pour les JO reste ouverte sur marathon !

Le COIB a décidé de ne pas tenir compte de la sélection proposée début mai.

Laurent Monbaillu
La qualification pour les JO reste ouverte sur marathon !
©Belga

Le COIB a décidé de ne pas tenir compte de la sélection proposée début mai.

C'est une nouvelle pour le moins étonnante qui va en ravir certains et en décevoir, voire en faire trembler d'autres. Le Comité Olympique et Interfédéral Belge a, en effet, communiqué à la Ligue Royale Belge d'athlétisme, ce jeudi, sa décision de ne pas tenir compte de la sélection de six marathonien(nes) proposée début mai (*) sur base des critères internationaux, soit juste après la fin de la période de sélection pour les Jeux Olympiques, dans cette épreuve, fixée au 30 avril. Cette période est, en effet, prolongée désormais jusqu'au... 11 juillet, une situation qui ouvre bien entendu la porte à d'autres tentatives ! Une relance de la course aux minima qui peut surprendre d'un point de vue strictement sportif…

« Nous prenons acte de la décision », commente-t-on à la Fédération d'athlétisme, où l'on s'attendait à vrai dire, depuis quelque temps, à cette annonce.

La non-sélection d'Abdelhadi El Hachimi, 16e aux Mondiaux de Pékin, un rendez-vous auquel l'intéressé avait participé au détriment du rapide marathon de Berlin le mois suivant, a peut-être servi de détonateur dans ce dossier. L'intéressé a, en tout cas, l'intention d'effectuer une nouvelle tentative dans les prochaines semaines, de même que Ferahiwat Tulu chez les femmes. Il reste simplement à trouver un marathon homologué par l'IAAF, ce qui est, semble-t-il, moins facile qu'il n'y paraît.

(*) Hommes : Koen Naert (2h10.31), Willem Van Schuerbeeck (2h12.49), Florent Caelen (2h12.51)

Femmes : Veerle Dejaeghere (2h31.56), Manuela Soccol (2h37.09), Els Rens (2h38.15).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be