Coup d'envoi du World Athletics Indoor Tour à Karlsruhe: les premiers minima européens pour les Belges ?

Engagés en Allemagne ce vendredi, Eline Berings et Isaac Kimeli lancent un premier week-end de compétition très important pour nos compatriotes.

Coup d'envoi du World Athletics Indoor Tour à Karlsruhe: les premiers minima européens pour les Belges ?
©BELGA

Première des six étapes majeures du World Athletics Indoor Tour, le circuit de référence mis en place par la fédération internationale, le meeting de Karlsruhe, organisé ce vendredi soir en Allemagne, marque le retour aux affaires de quelques-unes des stars de l’athlétisme mondial. Dont la sprinteuse britannique Dina Asher-Smith, la coureuse de demi-fond Beatrice Chepkoech, le sprinter américain Jarret Eaton et le sauteur en longueur Juan Miguel Echevarria.

L’un des deux athlètes belges (avec Eline Berings, invitée in extremis et qui chassera les 8.10 sur 60m haies) à avoir trouvé refuge au sein de cette constellation, Isaac Kimeli disputera son premier 3 000 m en salle avec un objectif bien précis, à savoir “réussir le minimum pour les championnats d’Europe de Torun qui est de 7.53.18”. Qualification olympique en poche, le Hallois, qui était parti au Kenya pour rendre visite à sa famille à la fin de l’année dernière, a connu “quelques petits soucis mineurs” durant sa préparation mais il se dit “confiant”.

L’Euro en salle (du 1er au 3 mars) sera, du reste, dans la tête de tous les athlètes belges qui prendront part à ce premier gros week-end européen de compétition.

À Gand, un meeting réservé à quelques élites et mettant en scène un nombre limité d’épreuves permettra à Rani Rosius et Manon Depuydt (60 m) de faire une première tentative pour décrocher les minima. Les Belgian Cheetahs Paulien Couckuyt, Imke Vervaet et Margo Van Puyvelde doivent établir, sur 400 m, des temps qui, cumulés avec celui d’une quatrième athlète, qualifieraient l’équipe pour Torun. Engagée à Mondeville samedi et candidate pour intégrer le groupe des sprinteuses, Hanne Maudens effectue précisément sa rentrée sur 400 m.

Dimanche, c’est à Tourcoing, dans le cadre du meeting “Perche en or”, que Fanny Smets effectuera sa deuxième sortie de l’année après le très beau record de Belgique (4,51 m) établi à Bordeaux le 16 janvier. Il lui faut gagner 10 centimètres supplémentaires pour entériner sa qualification européenne. Chloé Henry et Arnaud Art seront également présents lors de ce rendez-vous mais pas dans les concours principaux. Enfin, dimanche, Anne Zagré, Eline Berings, Michael Obasuyi (60 m h.) et Ben Broeders (perche) seront présents au meeting de Düsseldorf d’où ils ne comptent pas rentrer bredouilles.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be