En plein progrès, Thomas Carmoy veut aller à Tokyo: "Les JO dès cette année, ce serait un rêve !"

En plein progrès, Thomas Carmoy veut franchir 2,33 m et valider son billet pour Tokyo.

En ce mercredi après-midi, ils ont le Hall d’athlétisme de Blocry, à Louvain-la-Neuve, quasiment pour eux seuls. Thomas Carmoy et son entraîneur Marc Muryn ne s’en plaignent évidemment pas. "Il y a quelques athlètes comme les frères Borlée ou Anne Zagré...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité