Le 51e saut à 6,19m de Duplantis fut le bon: "Cette barre m’a donné plus de fil à retordre que n’importe quelle autre"

À onze jours du début des Mondiaux de Belgrade, Armand Duplantis y a battu son propre record du monde ce lundi soir.

Cela lui a pris un peu plus de deux ans et de nombreuses tentatives mais cette fois, c’est fait ! Ce lundi soir, à Belgrade, Armand Duplantis a réussi à améliorer son record du monde du saut à la perche d’un nouveau centimètre, effaçant au troisième essai une barre à 6,19 m. Précédemment, le champion olympique avait franchi 5,61 m, 5,85 m et 6,00 m sans trembler.

"Je suis vraiment heureux", explique le Suédois, fou de joie après ce franchissement historique qu'il a célébré dans les bras de sa petite amie, Desiré Inglander, avant de s'agenouiller sur la piste. "Cette barre à 6,19 m, que je crois avoir attaquée 50 fois avant de réussir (NdlR : 6 fois en 2020, 30 fois en 2021 et 14 fois en 2022), m'a donné plus de fil à retordre que n'importe quelle autre dans ma vie. Et vous le savez, je saute à la perche depuis un long moment (sourire) ! Cela fait longtemps que j'avais cette hauteur en moi, donc cela me procure un très bon sentiment d'avoir concrétisé ce saut après une longue bataille contre moi-même. Mais à ces hauteurs-là, il faut vraiment de la perfection dans chaque mouvement. Chaque détail compte, toutes les planètes doivent être alignées et j'ai réussi à rassembler tous les ingrédients lors de mon dernier essai."

Rien qu’en ce début d’année, "Mondo" Duplantis avait tenté 6,19 m à quatre reprises, d’abord à Karlsruhe, puis à Berlin, à Uppsala et à Birmingham. Il s’en est souvent fallu de peu pour qu’il ne réussisse dans son entreprise mais c’est finalement à la Stark Arena de Belgrade que le surdoué de la perche, âgé de 22 ans et qui possède avec 6,15 m la meilleure performance de l’histoire en plein air, est parvenu à ses fins. Et cela tombe bien : c’est précisément là que s’ouvriront, dans dix jours, les championnats du monde en salle !

"Désormais on va attaquer 6,20 m. Même procédure dans deux semaines !", a lancé l'athlète à la bouille d'éternel adolescent aux journalistes présents en Serbie. "Je ne crois pas que cette barre à 6,19 m soit le plus haut que je puisse franchir. Il y a encore beaucoup de choses à venir. Les Mondiaux constitueront une plus belle occasion encore de passer une barre supérieure. Je suis, en tout cas, très excité à l'idée de revenir rapidement à Belgrade."

Après une telle performance, on le serait à moins !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be