Mondiaux d'athlétisme en salle: Eliott Crestan 6e de la finale du 800m, Anne Zagré éliminée en demi-finales du 60 m haies

Découvrez les résultats des Belges engagés aux Mondiaux d'athlétisme en salle.

Belga
Mondiaux d'athlétisme en salle: Eliott Crestan 6e de la finale du 800m, Anne Zagré éliminée en demi-finales du 60 m haies
©BELGA

Eliott Crestan termine 6e de la finale du 800 m en 1:46.78

Eliott Crestan a pris la 6e place de la finale du 800 m des championnats du monde d'athlétisme en salle, samedi à la Stark Arena de Belgrade, en Serbie. Le Namurois, 23 ans, a couru en 1:46.78, lui qui détient le record de Belgique en 1:46.11. La victoire est revenue à l'Espagnol Mariano Garcia, qui s'est imposé en 1:46.20 devant le Kényan Noah Kibert (1:46.35) et l'Américain Bryce Hoppel (1:46.51).

Second Belge engagé sur 800 m dans la capitale serbe, Aurèle Vandeputte avait pour sa part été éliminé en séries vendredi.

Anne Zagré éliminée en demi-finales du 60 m haies

Anne Zagré a été éliminée en demi-finales du 60m haies, samedi, lors de la deuxième journée des Championnats du monde d'athlétisme en salle de Belgrade. Dans la Stark Arena, Zagré, 32 ans, a terminé 5e en 8.08 de la première des trois demi-finales, remportée par la Bahaméenne Devynne Charlton (7.81). Seules les deux premières de chaque demi-finale et les deux meilleurs temps repêchés décrochent un billet pour la finale, prévue en soirée (21h08).

En séries, la Bruxelloise avait couru en 8.02 samedi matin. Son record personnel est de 7.98, à 6/100 du record de Belgique d'Eline Berings.

Blessé aux ischios, Isaac Kimeli doit déclarer forfait pour la finale du 3.000m

Blessé aux ischios, Isaac Kimeli doit déclarer forfait pour la finale du 3.000m des Championnats du monde d'athlétisme en salle. L'athlète l'a confirmé samedi. Kimeli souffre d'une déchirure de 4 cm aux ischios. Lors d'un stage en janvier, Kimeli s'était déjà blessé aux ischios et avait mis du temps pour retrouver la forme. Il pensait en être quitte en arrivant en Serbie. L'obligation d'effectuer un gros sprint dans sa série pour se classer en ordre utile, troisième, en vue de la finale a réveillé le mal.

Le forfait de Kimeli était sûr "à 90%" en attendant de nouveaux examens, avait précisé samedi matin son entraîneur Tim Moriau, précisant que "la blessure se situe à un autre endroit du muscle" et qu'il "n'est évidemment pas question de prendre le moindre risque en vue de la saison d'été".

Michael Somers sera donc le seul Belge au départ de la finale du 3.000m, dimanche, à 12h15.

Ismael Debjani éliminé

Ismael Debjani a été éliminé en séries du 1.500m des Championnats du monde d'athlétisme en salle, samedi, à la Stark Arena de Belgrade. Debjani, 31 ans, a fini 5e, en 3:39.47, de la première série remportée par l'Ethiopien Teddese Lemi (3:38.25) devant le phénomène norvégien Jakob Ingebrigtsen (3:38.42).

Debjani détient le record de Belgique de la distance en 3:36.38, établi le 3 février dernier à Ostrava.

Les deux premiers de chacune des quatre séries et les quatre chronos restants les plus rapides accèdent à la finale, programmée dimanche à 18h35. Debjani finit avec le 13e temps total, le 7e parmi les non-qualifiés directs. L'Américain Samuel Prakel est le dernier repêché au temps avec un chrono de 3:38.69.

Les Tornados et les Cheetahs face aux Etats-Unis en séries

Les Tornados et les Cheetahs connaissent les adversaires qui leur seront opposés en séries des Mondiaux d'athlétisme en salle de Belgrade, dimanche matin.

Chez les messieurs, les vainqueurs des trois séries de ce relais 4x400 m, plus les trois autres meilleurs chronos du matin, seront invités à courir la finale en soirée (19h40). L'épreuve féminine ne comprend que deux séries. Ce sont les deux premières de ce tour préliminaire et les deux autres équipes les plus rapides qui se disputeront à 19h55 le titre dans la dernière finale de cette 18e édition des championnats du monde en salle.

Les Tornados ont été placés dans la première série (11h10). Ils s'élanceront du couloir 5 juste derrière les Etats-Unis. L'Equateur (2), le Nigeria (3) et la Suède (4) seront derrière eux au départ de la même course. Jacques Borlée avait indiqué sa volonté de gagner sa série, avant de connaître leur composition, afin de disposer d'une ligne sur le haut de la piste au départ de la finale. La présence des Etats-Unis complique sans doute ce projet.

Trente-cinq minutes plus tard (11h45), les Cheetahs entreront en piste au couloir 3, devant l'Espagne (2) et derrière la Grande-Bretagne (4), les Pays-Bas (5) et les Etats-Unis (6). Une tâche redoutable attend les protégées de Carole Bam.

Après avoir sauté de joie, Thomas Carmoy et Ben Broeders veulent justifier leur présence

Les deux athlètes belges qui n'ont pas réussi les critères de sélection en vue des Mondiaux d'athlétisme en salle de Belgrade et qui ont été invités par la fédération internationale sur base de leurs performances antérieures entreront directement en finale de leur compétition dimanche.

Thomas Carmoy, au saut en hauteur à partir de 10h45, et Ben Broeders, au saut à la perche vers 17h17, seront les derniers sélectionnés belges à prendre part à une épreuve individuelle dans la Stark Arena belgradoise.

On imagine aisément quelle fut leur joie de recevoir l'invitation de World Athletics après avoir tenté en vain cet hiver de réaliser les (difficiles) minimas imposés. Ils voudront tous deux justifier cette participation.

Carmoy devait franchir 2m34. Son record personnel en salle se situe à 2m28 et sa meilleure barre de l'année à 2m27. Toutefois, le Carolo a déjà démontré à 22 ans qu'il était capable de performer dans les grands championnats. Il a remporté la médaille de bronze à l'Euro de Torun en 2021 et fut champion d'Europe juniors deux ans auparavant à Böras.

Le record de Belgique de Broeders se situe à 5m80. Il lui fallait passer 5m81 pour entrer automatiquement dans les critères. Cette saison, le Louvaniste s'est arrêté à 5m71. Le champion d'Europe espoirs (U23) de 2017 aura l'occasion de faire oublier des JO de Tokyo décevants et la chance d'admirer au plus près le phénoménal Armand Duplantis, l'homme aux plus de 50 sauts à 6 mètres qui vient de placer la barre à battre à 6m19.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be