Nafi Thiam dispute à Liège sa dernière compétition avant les Mondiaux : "Un meeting de qualité près de la maison"

Nafi Thiam dispute sa dernière compétition avant les Mondiaux, ce mercredi, à Liège.

Nafi Thiam dispute à Liège sa dernière compétition avant les Mondiaux : "Un meeting de qualité près de la maison"
©BELGA

À un peu plus de deux semaines du début des championnats du monde à Eugene, aux États-Unis, c’est une 20e édition très particulière et festive que le meeting international de la Province de Liège se prépare à vivre. C’est, en effet, ce mercredi que la Province Naimette Arena (le nouveau nom de l’enceinte chère au RFCL) va dévoiler au public ses installations rafraîchies et sa splendide nouvelle piste. Sans surprise, on retrouvera, tout en haut de l’affiche, la double championne olympique Nafi Thiam dont il s’agira de la dernière compétition avant les Mondiaux.

"Pour moi, c'est assez pratique, c'est tout près de la maison En plus, c'est un meeting de qualité, où il y a une bonne opposition, c'est vraiment ce que je recherche !" souligne Nafi, qui était "assez courbaturée" ce mardi à l'entraînement et hésitait encore à doubler 100 m haies et hauteur. "Je verrai au dernier moment."

Autres têtes d’affiche : les trois frères Borlée participeront à l’épreuve du 400 m qui a été rajoutée au programme du meeting afin qu’ils puissent se tester une dernière fois avant de prendre la direction des États-Unis. Chez les femmes, l’occasion sera belle de voir à l’œuvre la double championne de Belgique Naomi Van den Broeck, sa dauphine Helena Ponette ainsi que Paulien Couckuyt, qui a donc délaissé temporairement les haies basses.

Robin Vanderbemden, sur 200 m, ne pouvait manquer au plateau, le Serésien participant aussi au relais 4x100 m avec les Belgian Falcons, une équipe en quête d’un gros chrono en vue de la qualification pour les championnats d’Europe de Munich. Figurent aussi au rendez-vous Anne Zagré (100 m haies), Rani Rosius (100 m) ou encore Thomas Carmoy (hauteur) lequel continuera à préparer ses championnats du monde face à une concurrence majoritairement venue d’Ukraine, dont Andrey Protsenko.

Enfin, pour sa rentrée après blessure (une fracture de fatigue au niveau du sacrum), notre spécialiste du 800 m Eliott Crestan passera un très bon test en vue des Mondiaux dans l’épreuve inhabituelle du 600 m où il côtoiera l’Australien Peter Bol (4e aux JO) notamment. Quelques autres grands noms de l’athlétisme mondial, tel celui de Caster Semenya, de retour à Liège sur 5 000 m, viendront encore garnir le plateau d’une 20e édition appelée à rester dans les mémoires.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be