Mondiaux à Eugene : trois Belges dans le top 20 mais aucun n'est passé en finale du 400m

Kevin Borlée (45.26), Dylan Borlée (45.41) et Alexander Doom (45.80) n’ont pas réussi à s’extraire des demi-finales. Place, à présent, au relais 4x400m.

Mondiaux à Eugene : trois Belges dans le top 20 mais aucun n'est passé en finale du 400m
©PHOTO NEWS

Pour la première fois dans l’histoire des championnats du monde, trois athlètes belges avaient réussi à se qualifier pour les demi-finales, dimanche dernier, à Eugene. Trois jours plus tard, aucun d’entre eux n’a malheureusement réussi à se hisser en finale de l'épreuve.

Dans un stade Hayward Field loin d’afficher complet en soirée et par une température de 33°C, Dylan Borlée fut le premier à s’élancer, au couloir 4, dans la première des trois demi-finales. Rapidement, un écart important s’est créé par rapport au Britannique Matthew Hudson-Smith (2e en 44.38), parti comme une bombe et qui a finalement échoué à 5 centièmes du record d’Europe derrière l’Américain Michael Norman (44.30). Le Jamaïcain Christopher Taylor est, lui, passé au temps (3e en 44.97) et Dylan Borlée a pris la 5e place en 45.41.

"On espère toujours un meilleur chrono, j'espérais battre mon record d'abord (Ndlr: 45.18) et pourquoi pas passer sous les 45 secondes, mais je fais quand même le deuxième temps de ma carrière ce soir", souligne le Bruxellois, qui est resté concentré sur le fait de faire sa course et termine 14e mondial. "Si on m'avait dit ça au début de l'année, j'aurais signé… avec cinq mains ! (sic) Me retrouver dans ce stade contre les meilleurs du monde pour mon premier championnat du monde en individuel, c'est bien. J'ai savouré. J'aurais sans doute pu donner un peu plus plus tôt dans cette course mais je garde le positif. C'est une grande saison pour moi, j'ai énormément appris et c'est quelque chose qui va rester gravé en moi et me servira pour la suite."

Mondiaux à Eugene : trois Belges dans le top 20 mais aucun n'est passé en finale du 400m
©BELGA

Alexander Doom avait, lui, hérité du couloir 7 dans la deuxième demi-finale dominée sans surprise par Kirani James (44.74) devant le Botswanais Bayapo Ndori (44.94). Notre compatriote s'est battu avec ses armes mais n'a pu faire mieux qu'une 6e place en 45.80. "Malheureusement pour moi, le Jamaïcain Nathan Allen, dont je voulais me servir comme point de repère devant moi, s'est blessé après une vingtaine de mètres. Mon niveau était meilleur qu'en séries, je n'avais rien à perdre mais j'étais un peu court. Au final, je suis quand même content pour ma première apparition à ce niveau. Je n'ai vraiment pas à rougir de ma 19e place, ici, aux Mondiaux."

Enfin, Kevin Borlée, le plus expérimenté de nos représentants (il disputait la 6e demi-finale mondiale de sa carrière), a signé le meilleur chrono avec 45.26, se classant 5e de la troisième demi-finale enlevée par l’Américain Champion Allison (44.71) devant le recordman du monde sud-africain Wayde van Niekerk (44.75).

"Je ne me suis pas super bien senti pendant la course mais je fais mon deuxième chrono de la saison. Je sais que je suis en forme mais ce n'était pas une course parfaite aujourd'hui", reconnaît le Bruxellois. "Il y a des imperfections, c'est dû en partie au manque de rythme, au manque de confiance, n'ayant pu en emmagasiner avant de venir. Les cinquante derniers mètres ont été difficiles, je pense que c'est parce que je me cherche encore pendant la course. Une 12e place mondiale ? Ça je ne regarde pas : c'est finale ou pas finale. J'en ai encore dans les jambes et ce sera pour le relais. On a une belle équipe, on sait jouer des coudes et je ne doute pas qu'on sera présent."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be