Ben Broeders en finale des Mondiaux à Eugene : "On a le droit d’être ambitieux quand on performe"

Le perchiste belge de 27 ans a une connu une très bonne journée, ce vendredi, en qualifications.

Ben Broeders en finale des Mondiaux à Eugene : "On a le droit d’être ambitieux quand on performe"
©BELGA

Éliminé en qualifications l'an dernier aux Jeux olympiques de Tokyo, Ben Broeders ne s'est cette fois pas laisser piéger sur le sautoir de Hayward Field. Malgré un vent assez soutenu et changeant de direction, "mais heureusement il ne faisait pas trop chaud aujourd'hui", le Louvaniste est resté maître de son sujet et n'a eu besoin que de quatre sauts pour assurer sa qualification : le premier à 5,50m, le suivant à 5,65m et, enfin, deux essais à 5,75m, une barre qui s'est révélée suffisante pour faire l'écrémage parmi les concurrents et obtenir le nombre de douze finalistes. On retrouvera aussi dimanche Renaud Lavillenie, qui a dû s'employer trois fois à 5,65m et deux autres médaillés en puissance, l'Américain Chris Nielsen et bien sûr le champion olympique suédois Armand Duplantis, qui n'a sauté que deux fois.

"Je suis satisfait de mes qualifications", sourit Ben Broeders. "Tous mes sauts étaient bons. J'ai simplement dû changer de perche une fois pour passer 5,75m. C'était pour ainsi dire des qualifications parfaites pour moi, je n'ai pas dépensé trop d'énergie et les sauts étaient bien automatisés. L'échauffement est toujours un peu nerveux parce qu'il ne faut pas se louper pour entrer en finale mais je me sentais bien, confiant, dès le premier saut. Maintenant, je vais bien manger, bien me soigner, passer chez le physio et me préparer au mieux pour la finale."

Une deuxième finale mondiale au cours de laquelle il entend bien faire oublier sa 12e place de Doha en 2019 et, pourquoi pas, ambitionner un podium si les circonstances s’y prêtent.

"On a le droit d'être ambitieux quand on performe", dit-il. "Mais il y a beaucoup de gars qui sont forts, c'est un plateau très relevé. En finale, chaque essai va compter et ce sera important de bien entamer le concours. Avant, avec 5,80m, on était toujours sur le podium. Maintenant, c'est plutôt autour de 5,90m que les médailles se jouent."

Pour rappel, le record de Belgique de Ben Broeders est de 5,85m.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be