Élise Vanderelst : "Ce ne fut pas une mauvaise course"

La Montoise n'a pas réussi à se qualifier pour la finale du 1.500 m.

Élise Vanderelst : "Ce ne fut pas une mauvaise course"
©PHOTO NEWS

Septième de la première des deux séries du 1.500 m, Élise Vanderelst n’a pas réussi à se qualifier pour la finale. La Montoise de 24 ans a signé un chrono de 4:07.62, soit le 17e des 27 engagées. Remportée par la Polonaise Ennaoui, la deuxième série fut la plus rapide. La quatrième et dernière qualifié au temps est la Britannique Baker, en 4:04.90. Élise aurait dû améliorer son meilleur chrono de l’année (4:05.16) pour devenir la première Belge à disputer la finale européenne du 1.500 m. Elle avait déjà été éliminée en séries au Mondial, à Eugene. La Montoise avait atteint les demi-finales des Jeux de Tokyo et y avait couru le 20e chrono en 4:04.86. Son record personnel a été établi le 10 juin 2021, à Florence, en 4:02.63.

"Ma course s'est plutôt bien passée. J'ai bien commencé et j'étais bien positionnée. On n'a pas couru vite au début, c'était un peu tactique. Mais j'étais bien à l'intérieur, ce qui était positif. Ensuite, quand le rythme s'est accéléré, j'ai souffert pour garder ma place. J'espérais, bien entendu, me qualifier pour la finale au temps. Lors de la deuxième série, les athlètes connaissent nos chronos et elles ont adapté leur vitesse en conséquence. Mon temps n'est pas si mauvais. Lors d'un championnat, il ne faut pas trop s'y attarder, surtout dans une série qui démarre lentement et dans laquelle les athlètes n'accélèrent vraiment que sur la fin."

Obasuyi (110 m haies), très déçu

De retour de blessure, Michael Obasuyi n'est pas parvenu à se qualifier pour les demi-finales du 110 m haies. Michael a, en effet, terminé cinquième de sa série en 13.90 alors que seuls les quatre premiers passaient le cap. Obasuyi, dont le record personnel est de 13.32, a signé le 17e chrono des 24 engagés et aurait dû courir en 13.77 pour être repêché au temps. C'était la première course depuis mi-juin pour le hurdleur, victime d'une déchirure musculaire qui lui a coûté sa participation au Mondial, à Eugene. Extrêmement déçu, le Brugeois de 23 ans n'a pas voulu s'exprimer. "Non ! Je ne veux pas réagir, je suis trop déçu", a-t-il lancé.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be