À l'approche du 4x400 m, Jonathan Borlée s'interroge sur la suite de sa carrière : "Je pense beaucoup à arrêter"

Jonathan Borlée a vu ses chances de participer au relais augmenter avec la blessure de son frère Kevin. Mais le recordman de Belgique du 400 m pourrait mettre un terme à sa carrière.

Belga
À l'approche du 4x400 m, Jonathan Borlée s'interroge sur la suite de sa carrière : "Je pense beaucoup à arrêter"
©PHOTONEWS

"Je pense beaucoup à arrêter !"a-t-il déclaré. Au meeting de Liège, fin juin, Jonathan Borlée s'était déchiré l'ischio-jambier. "Deux jours plus tard, j'étais dans le gymnase pour un entraînement de force. Abandonner n'est pas dans mon vocabulaire. C'est comme ça que je suis. J'espérais un petit miracle pour me qualifier pour les championnats d'Europe." Et il y eut droit.

Jonathan Borlée ne s'attend pas à être en action deux fois à Munich. "Dans les séries, je pense effectivement que je vais courir, car Julien Watrin courra probablement la finale des haies vendredi soir. Je suis prêt pour cela. En finale, je me considère comme un réserviste plutôt que comme un titulaire. Mais même sans courir, je peux aider l'équipe avec mon expérience."

Kevin Borlée devrait manquer la série de vendredi en raison d'une blessure aux ischio-jambiers, mais il pourrait encore arriver en finale samedi. "C'était terrible à voir. Kevin fera tout ce qu'il peut pour participer à la finale du 4x400 mètres. Nous verrons bien."

Il n'est pas certain que nous verrons encore Jonathan Borlée sur les circuits dans les années à venir. "J'y pense beaucoup. D'un autre côté, je ne veux pas avoir de regrets et si je pense qu'avec mes frères, je peux encore réaliser quelque chose de beau, je continuerai. En janvier de cette année, j'ai eu une forme que je pensais ne plus jamais avoir, mais les blessures sont revenues."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be