Alexander Doom a signé la meilleure performance des séries du 400m, ce samedi, aux championnats de Belgique qui se déroulent au stade Roi Baudouin. L’athlète de 24 ans, que Jacques Borlée reprendra très probablement dans sa sélection des Belgian Tornados pour les Jeux olympiques de Tokyo, a remporté sa série en 46.04. "Je ne me suis pas concentré sur le chrono, je voulais juste courir en souplesse dès le début et rester relâché", explique Alexander Doom. "J’espère améliorer mon record (45.96) en finale ce dimanche, et courir peut-être en 45.7."

Jonathan Sacoor a, lui aussi, remporté sa série du 400m en 46.92, son meilleur temps de la saison. "Mes sensations sont bien meilleures qu’il y a quelque temps, je suis content", dit-il. "Je me suis senti très bien pendant 150 mètres, ce qui était notre principale préoccupation en séries, ensuite, sans réelle concurrence, il était difficile de maintenir mon niveau mais j’espère quand même faire un petit 46 demain. Mon seul petit regret c’est de ne pas avoir réussi le minimum pour les championnats d’Europe espoirs (46.56) dès aujourd’hui. Et en ce qui concerne Tokyo, je reste positif : le 400m demande une grosse préparation mais il reste encore un peu de temps pour me rapprocher de mon meilleur niveau."

À noter que Dylan Borlée (46.92) et Julien Watrin (47.65) ont, eux aussi, remporté leur série dans la même épreuve et disputeront donc la finale programmée dimanche, tout comme Lionel Halleux (47.53), Christian Iguacel (47.72), Jonas De Smet (47.86) et Gloire Paulo Changani (48.19).

Le 400m féminin a vu Camille Laus abaisser son meilleur temps de la saison à 52.94. "Enfin !" sourit-elle. "Je me suis dit ‘ne pense à rien, cours au feeling’ et cela s’est très bien passé. Ça fait du bien après les dernières semaines où j’ai manqué de confiance et où j’avais des difficultés à trouver du relâchement et de l’agressivité." Hanne Maudens a réussi, pour sa part, à faire descendre son record personnel de 53.48 à 53.06 (53.39 pour Margo Van Puyvelde dans la même série) tandis que Naomi Van den Broeck a grignoté 14 centièmes sur son record personnel (53.50). Liefde Schoemaker (54.29) disputera également la finale. Sur 400m haies, Hanne Claes a signé son retour à la compétition avec un chrono de 58.09.

23.18 pour Cynthia Bolingo

Parmi les autres temps forts de cette première journée, on retiendra le nouveau record personnel établi (pour un centième) par Kobe Vleminckx en séries du 100m (10.42) ainsi que le chrono de 11.37 réussi par Rani Rosius, qui établit là le deuxième chrono de sa carrière (record : 11.33). Sur 200m, Cynthia Bolingo a remporté sa course en 23.18, soit le 4e chrono de sa carrière et, dans la série suivante, c'est Imke Vervaet qui s'est imposée en 23.41 avant que Manon Depuydt ne se montre à son tour la plus rapide (23.68) de la troisième série. Enfin, Rani Rosius a réussi le minimum pour l'Euro espoirs grâce à un record personnel abaissé de deux dixièmes (23.49). La sprinteuse limbourgeoise est en forme !

Côté masculin, Kevin Borlée a remporté la première série du 200m en 21.32 (son record, 20.72, date de... 2011). Dans la suivante, Robin Vanderbemden (21.45) a abandonné la première place à Timber Huysmans (21.43).

Sur les haies, Anne Zagré (13.25) et Eline Berings (13.26), qui a réussi son meilleur chrono 2021, seront, bien entendu, au rendez-vous de la finale. "Mes sensations n’étaient pas terribles ce matin mais un jour n’est pas l’autre et j’attends d’être bien mieux demain", souligne Anne Zagré, qui préférerait ne pas devoir compter sur le ranking, qui risque de fluctuer ce week-end, pour aller aux Jeux de Tokyo. "Il y a beaucoup de championnats nationaux, donc si je peux faire les 12.84 en finale, ça m’arrangerait."

Chez les hommes, Michael Obasuyi endossera le rôle de grand favori de la finale du 110m haies ce dimanche, lui qui a contrôlé en séries (13.72).

Sur 800m, les favoris Eliott Crestan (1.52.36), Ismaël Debjani (1.51.52) et Aurele Vandeputte (1.50.21) sont tous passés sans encombres.