Athlétisme

La fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a communiqué mardi la liste des onze nominées qui vont concourir pour le titre d'athlète féminine de l'année 2019. Nafi Thiam, lauréate du Trophée en 2017, et seule Belge l'ayant obtenu, ne figure cette fois pas sur la liste.

Au contraire, bien sûr, de la Néerlandaise Sifan Hassan, auteur du seul doublé 1.500m/10.000m de l'histoire lors des récents mondiaux de Doha.

L'Américaine Dalilah Muhammad qui a remporté le 400 m haies et amélioré son record du monde par la même occasion, fait également partie des prétendantes, ainsi que la Kenyane Brigid Kosgei, qui a fait tomber le record du monde du marathon dimanche passé Chicago.

Les autres nominées ont toutes conquis l'or à Doha, à l'image de la Britannique Katarina Johnson-Thompson, qui a détrôné Nafi Thiam, médaille d'argent.

La liste comprend en effet également la Kenyane Beatrice Chepkoech (steeple), la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (100m), la Russe Mariya Lasitskene (saut en hauteur), l'Allemande Malaika Mihambo (saut en longueur), la Bahreinoise Salwa Eid Naser (400m), la Kenyane Hellen Obiri (5.000m) et la Vénézuelienne Yulimar Rojas (triple-saut).

La lauréate sera désignée par trois jurys: celui du Conseil d'administration de l'IAAF qui a 50 % des voix, contre 25 % pour les membres de l'IAAF, et 25 % pour le public qui peut voter via Twitter et Facebook jusqu'au 4 novembre.

Les trophées seront remis lors du gala de l'IAAF le 23 novembre prochain à Monaco.

La liste des athlètes nominés pour le titre masculin avait été divulguée lundi.

Les lauréats de 2018 étaient le Kenyan Eliud Kipchoge (marathon) et la Colombienne Caterine Ibargüen (saut en longueur et triple saut).