Athlétisme C'est ce qu'à annoncé le CIO dans le cadre des mesures prises pour protéger la santé des athlètes.

Courir un marathon est extrêmement éprouvant pour le corps humain. Alors quand celui-ci est couru dans des conditions extrêmes, comme ce fut le cas il y a quelques jours à peine à Doha lors des championnats du monde d'athlétisme, cela peut avoir des conséquences terriblement néfastes sur la santé des marathoniens et marathoniennes.

C'est pourquoi, le Comité International Olympique (CIO) a annoncé son projet de déplacer les épreuves de marathon mais également de marche dans la ville de Sapporo. Cette initiative vise à offrir des conditions plus fraîches aux participants de ces épreuves d'endurance et d'ainsi protéger la santé des athlètes. "La santé et le bien-être des athlètes restent au cœur de nos préoccupations. Les Jeux Olympiques sont l'événement où les athlètes ont la possibilité de réaliser des performances uniques, et ces mesures sont un moyen de veiller à ce qu'ils bénéficient des conditions requises pour donner le meilleur d'eux-mêmes.", a confié le président du CIO, Thomas Bach

Sapporo est situé à plus de 800 kilomètres au nord de Tokyo et les journées y sont plus fraîches de cinq ou six degrés.

Cette mesure est la dernière d'une longue liste d'initiatives visant à préserver au maximum la santé des athlètes en les exposant le moins possible à la chaleur tokyoïte de l'été. On peut noter notamment que les épreuves d'endurance en athlétisme seront programmées en soirée, que les matches de rugby programmés en matinée devront être finis pour midi ou que les épreuves de mountain bike seront retardées en fin d'après-midi.