Athlétisme

Job done. Après une journée de repos et l'évacuation de Jonathan Borlée qui a passé une journée reposante à Katmandou ce samedi, les Tornados ont déferlé vers Lukla et son aéroport qui verra les membres de l'expédition décoller vers Katmandou dimanche matin.

Une équipe réduite à 10 membres sur 19 suite à quatre abandons forcés, trois retours préventifs en hélicoptère et deux trekkers qui ont accéléré sur la fin pour rentrer plus rapidement à Bruxelles.

Pour les marcheurs restant la journée à été assez tranquille malgré 20 kilomètres à parcourir et une vilaine côte sur la fin. Les Tornados avaient retrouvé leurs sensations et leur puissance physique. Ils ont terminé à la course en battant notre guide, pourtant sept fois au sommet de l'Everest dans sa vie.

Seul Jonathan Sacoor a connu une journée plus difficile. Le plus jeune membre de la délégation est malade. Il a fini le tracé au courage et à son rythme.

Le moment est venu de repenser à la Belgique et à la bonne douche qui nous attend à Katmandou. Pour les souvenirs, ils resteront longuement gravés dans les esprits. Oubliant au passage les instants difficiles.