Tout le monde est arrivé sain et sauf à Katmandou. Malgré les visages tirés par une nuit passée dans l'avion. Presque sans sommeil.

Boostés par l'envie de découvrir la capitale du Népal, nous sommes partis en visite. Presque au péril de nos vies.

Les taxis népalais n'ont rien à voir avec ceux de Bruxelles. Dans une circulation bordélique et une pollution constante, il a slalomé dans les ruelles de la ville pour atteindre le temple des singes.

Une colline remplie de singes qui n’appréciaient visiblement pas nos sprinteurs. Plusieurs ont été surpris par les sauts des animaux.

La journée de visite a été conclue par un passage par un crématorium en plein air, une tradition népalaise, et un passage par la partie tibétaine de la ville.

© DR
 
© DR
 
© DR
© DR