Elle a été devancée par l'Allemande Lilly Kaiden (11.36) alors que la Britannique kristal Awuah (11.44) complète le podium. La Limbourgeoise de 21 ans, engagée au couloir N.4, a réalisé le temps de 11.43 sur une piste encore humide. Rosius, qui n'a pas été repêchée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, possède un chrono de référence en 11.33.


C'est la première médaille pour la délégation belge dans la capitale estonienne. En 2019 à Gävle, la Belgique avait remporté 5 médailles. C'est aussi la première médaille pour une sprinteuse (100 et 200 m) belge depuis le bronze acquis par Kim Gevaert en 1999 à Göteborg.