Mi-septembre, Nenah De Coninck s'était confiée sur ses problèmes de santé, souffrant de boulimie.

"C'est la fin. Un jour quelqu'un m'a dit que je devais fixer mes priorités et c'est ce que je fais à présent. De 2007 à 2020, ce fut beau. Merci à tout le monde ! Il est temps pour quelque chose de nouveau", a écrit Nenah De Coninck sur son compte Instagram.

Son titre européen en 2015 n'aura pas été suivi d'effet. En septembre, elle s'était confiée sur sa boulimie. "Pendant longtemps, j'ai pu garder cela à l'écart, mais c'est devenu intenable", avait expliqué la sprinteuse. "Mon poids et mon alimentation sont devenus une obsession. En calories, je mangeais en un repas ce qu'un homme est censé manger en une journée. Résultat, j'ai pris dix kilos."

Nenah De Coninck avait suivi un traitement qui lui permettait de revenir sur le bon chemin, avec d'abord un bon niveau national en 2019, mais pas encore international. Elle a annoncé dimanche mettre un terme à sa carrière.