À 102 jours du début des Jeux olympiques de Tokyo, et malgré les appels répétés du monde sportif belge, le nombre de nos athlètes vaccinés contre le coronavirus se comptent encore sur les doigts des deux mains. Il n’y a guère que ceux qui étudient ou travaillent dans le secteur médical (comme la nageuse Kimberly Buys par exemple) qui sont dans le cas et les inquiétudes de contracter la maladie aussi près de la grande échéance sportive de l’été sont de plus en plus vives.

Le champion du monde juniors 2018 du 400m Jonathan Sacoor n’a, lui, a priori plus aucun souci à se faire. Le Brabançon, qui étudie à Knoxville (où le Covid-19 a fait des dégâts très importants) et porte les couleurs de l’Université du Tennessee, a reçu dernièrement la dose (unique) du vaccin conçu par Johnson&Johnson, indique le « Nieuwsblad » ce lundi. De quoi envisager la suite de la saison avec plus de sérénité que les nombreux autres sportifs belges qui restent sous la menace du coronavirus et pour lesquels le temps presse...

Les 1er et 2 mai prochains, les Belgian Tornados effectueront une sortie très attendue sur la route des Jeux de Tokyo lors des Relais Mondiaux disputés à Chorzow, en Pologne.