Cynthia Bolingo a frappé fort, pour la énième fois, cette saison. Sous la pluie et sur une piste ayant un peu perdu de son adhérence, la Bruxelloise a amélioré son record de Belgique du 400m de trois centièmes, ce samedi à Heusden, pour le porter à 50.72. Après un break sur 100m et 200m où elle a brillé également, hormis en finale des championnats de Belgique où la vétusté de la piste n’a pas servi ses intérêts, la sprinteuse maintient cette forme... olympique dont elle veut profiter sans arrière-pensée.

« Je suis vraiment contente de ma course surtout dans ces circonstances pluvieuses », sourit l’athlète de 28 ans. « La présence de la Russe (Polina Miller) dans le couloir devant moi m’a vraiment aidée. J’ai eu peur d’avoir perdu mon rythme sur 400m après avoir varié les distances ces dernières semaines mais aujourd’hui je suis pleinement rassurée ! J’ai vraiment repris confiance. »

Et on la comprend ! Passant d’un record à l’autre, Cynthia Bolingo prépare les Jeux de la meilleure façon possible. «J’ai bien respecté mon schéma de course, ce dont je suis vraiment contente », souligne l’élève de Carole Bam, troisième performeuse européenne de l’année ex-aequo. « Maintenant, il reste encore quelques semaines de travail avant les Jeux olympiques et en un mois, il peut se passer beaucoup de choses. Je continue avec un 400m à Nancy dès ce lundi pour voir comment se passe l’enchaînement puis il n’y aura plus que des entraînements. Une médaille olympique en relais ? Ecoutez, tout le monde en rêve ! Et en championnat, tout est possible. Mais je ne me mets aucune pression de résultat.»