La Bruxelloise en retire un sentiment positif en vue du prochain grands rendez-vous des Belgian Cheetahs, les JO de Tokyo.

"Je partais à la base pour disputer les quatre courses, les séries et les finales des relais dames et mixte, et je comptais me donner de la même manière pour les quatre courses, sans réserve", a indiqué Cynthia Bolingo. "Je n'ai pas disputé la finale, ce n'est pas grave, je l'ai vécu normalement. Je pense globalement que nous avons toutes effectué un très bon travail et que ça a donné ce que ça a donné. Il est clair qu'une 4e place en relais mixte est frustrante. Finalement, ça devait arriver et nous n'avons pas à avoir de regret. Nous pouvons en tout cas tirer des conclusions positives, car les objectifs de qualifier tous les relais belges pour les mondiaux de 2022 ont été atteints. Les JO de Tokyo se dérouleront pendant l'été, dans trois mois, et d'ici-là, l'état de forme des filles sera meilleur. Nous pouvons être satisfaites des Relais Mondiaux, mais je pense que nous arriverons à faire des choses extraordinaires à Tokyo. La Pologne était en fait un tremplin important pour les JO. Nous devons en garder une information positive."