Depuis qu’il a signé le minimum pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 800m, Eliott Crestan s’interrogeait sur la meilleure façon de préparer un autre rendez-vous important pour lui, les championnats d’Europe U23 qui se dérouleront à Tallinn, en Estonie, du 8 au 11 juillet. Après avoir remporté son troisième titre national consécutif, dimanche, au stade Roi Baudouin, l’athlète de 22 ans a tranché en compagnie de son entraîneur André Mahy : il ne disputera pas le meeting international de la Province de Liège ce mercredi soir à Naimette-Xhovémont. "C’est une déception de ne pas disputer ce beau meeting mais accorder un soin particulier à la préparation pour les championnats d’Europe espoirs nous semble le choix le plus judicieux", indique le coach namurois.

"Depuis la qualification olympique, je me sens libéré", avait indiqué Eliott Crestan lors de la conférence de presse de présentation du meeting liégeois. "C’était quand même un déclic. Le travail a été très bien fait ces derniers mois et j’espère que la suite de la saison me sourira tout autant."

"Nous travaillons dans la continuité", souligne, pour sa part, André Mahy. "Eliott a pris de plus en plus confiance en lui ces dernières semaines et sa course au Brussels Grand Prix l’a effectivement libéré. Maintenant on entre dans une phase de compétitions internationales avec l’Euro espoirs et les Jeux olympiques et nous allons tâcher d’être performant lors de ces deux rendez-vous en les préparant de façon minutieuse."