Aux championnats d’Europe espoirs de Tallinn (Estonie), le Namurois Eliott Crestan a offert à la Belgique sa cinquième médaille de la compétition en prenant la deuxième place du 800m. Favori de l’épreuve, l’athlète de 22 ans a pris le commandement de la course très tôt avant de voir l’Italien Simone Barontini se placer devant lui après 400 mètres et lui fermer la porte à la corde. Les Britanniques Randolph et Pattison coinçant également notre compatriote, celui-ci dut se frayer un chemin au moment opportun pour se dégager par l’extérieur et effectuer un effort important afin de se replacer dans le sillage de l’Italien. L’emballage final était lancé et Barontini réussit à conserver un mince avantage (1.46.20) sur Eliott Crestan (1.46.32), Thomas Randolph (1.46.41) prenant la troisième place après avoir entraîné le Namurois dans sa chute... juste après l’arrivée.


"Je voulais être premier et remporter le titre, donc je suis un peu déçu comme ça à chaud", a expliqué Eliott Crestan à Atletieknieuws. "Mais avec le recul, demain, je pense que je pourrai être content. C’était assez chaud dans les 300 derniers mètres : j’étais fort enfermé et j’ai dû vraiment attendre pour me repositionner. J’ai fait l’extérieur et j’ai sans doute perdu un peu de temps là. C'est la course. Maintenant, direction Tokyo. Les JO, c’est la cerise sur le gâteau. J’y vais pour prendre de l’expérience et donner le meilleur de moi-même."

Pour rappel, Rani Rosius a remporté une médaille d’argent sur 100m dès vendredi. Le lendemain, la Belgique a remporté trois nouvelles médailles via Ruben Verheyden, titré sur 1500m, Jonathan Sacoor (deuxième du 400m) et Michael Obasuyi (deuxième du 110m haies). Ce dimanche après-midi, Thomas Carmoy, à la hauteur, n'a pas été en mesure de franchir 2,14m (il a passé 2,10m au premier essai) et termine 9e du concours.