Ayant bénéficié d’un couloir en dernière minute au meeting de Madrid (World Athletics Indoor Tour/Gold) ce mercredi soir, Hanne Claes a parfaitement saisi cette opportunité en établissant un nouveau record personnel en salle (53.05) sur 400m, son deuxième record consécutif après le chrono de 53.27 réussi aux championnats de Belgique de Louvain-la-Neuve. La Louvaniste, qui s’est classée deuxième de la course B derrière l’Irlandaise Sophie Becker (voir la vidéo ci-dessous), n’est plus qu’à 15 centièmes du minimum pour les championnats du monde de Belgrade.


"Deux records personnels, c’est bien pour commencer l’année", explique la vice-championne de Belgique. "À Louvain-la-Neuve, c’était ma première compétition depuis Tokyo et la première depuis mon arrivée dans le groupe d’entraînement dirigé par Carole Bam à l’intersaison. Je n’avais pas vraiment d’attentes, mais je me suis bien amusée, c’était cool. Pour rappel, je n’avais plus fait de 400m indoor depuis la saison 2019 (53.66). J’espère avoir encore une course dans les jambes d’ici le départ pour Belgrade avec les Belgian Cheetahs."

Pour le relais 4x400m féminin, un peu décimé par les blessures de Cynthia Bolingo, Paulien Couckuyt et Margo Van Puyvelde, ce retour en forme d’Hanne Claes, désormais troisième performeuse belge de l’histoire, tombe à pic. Avec Camille Laus, Naomi Van Den Broeck et Imke Vervaet, notre quatuor reste compétitif.

"Ma saison a commencé plus tard que prévu", rappelle Hanne Claes. "J’ai contracté le Covid en Côte d’Ivoire début janvier (j’ai connu dix jours difficiles avec des symptômes), puis j’ai souffert d’une petite déchirure au niveau de la hanche. Pas une blessure super grave mais elle était située à un endroit délicat, où l’extension de la jambe était douloureuse. Mais on a été très créatif à l’entraînement et je dois remercier ma coach pour ça. Depuis deux semaines, je peux à nouveau me donner à fond à l’entraînement. Et j’ai l’impression que cela va aller de mieux en mieux."