Athlétisme

Dans la soirée, il a quitté l'hôpital et a rejoint l'hôtel.

Un hélicoptère a rapatrié Jonathan Borlée vers Katmandou. Un retour prématuré vu qu'il reste encore un jour de marche.

Malade depuis quelques jours, il s'est senti mal ce matin à Namche à 3.450 mètres d'altitude.

Les guides l'ont mis sous oxygène par sécurité mais il s'est rapidement mieux senti et plaisantait sur sa situation. Il était toutefois trop faible pour marcher vers la prochaine étape.
Il a été transporté en hélicoptère jusque Katmandou. Après avoir été pris en charge à l'hôpital, Jonathan Borlée a pu rejoindre son hôtel, sans problème de santé mais exténué.