Si le résultat s'avère négatif, l'athlète, actif à l'université du Tennessee et spécialiste du 400 mètres s'envolera depuis les États-Unis pour la Belgique, qu'il rejoindra mardi. Son coach Jacques Borlée l'a annoncé à l'agence Belga. Sacoor, 21 ans, doit participer avec les Belgian Tornados et le relais 4x400 mètres aux Relais Mondiaux ces 1er et 2 mai à Chorzow, en Pologne.

Cette participation au rendez-vous polonais pourrait provoquer l'ire de son université, où il détient une bourse. C'est pour cette raison que son coach Ken Harnden s'oppose à la venue en Europe de son poulain, estimant qu'il devait donner la priorité aux 'Tennessee Volunteers'.

Le spécialiste du tour de piste, champion du monde juniors en 2018, pendrait un gros risque à disputer les Relais Mondiaux. Il pourrait être persona non grata à son retour aux États-Unis.

Les Belgian Tornados qui représenteront la Belgique les 1er et 2 mai sont Kevin, Jonathan et Dylan Borlée et Robin Vanderbemden.