Karten Warholm a été tellement impressionnant ces dernières semaines qu’il a réussi à banaliser le chrono de 47.62 qu’il a signé sur 400 m haies ce mardi soir à Ostrava. Soit le 23e chrono de l’histoire, assez éloigné de son objectif de record du monde (46.78). En 13 foulées jusqu’au 8e obstacle, le Norvégien a ensuite baissé un peu d’intensité, passant en 15 jusqu’à l’arrivée. "J’ai été un peu surpris par le chrono. Pour être honnête, je pensais que ce serait plus rapide. Mais bon, c’est le sport... Il faut savoir s’en contenter", a commenté Warholm, qui compte 23 victoires consécutives.

Parmi les autres résultats marquants, on relèvera les victoires de deux des protagonistes du Mémorial Van Damme, Faith Kipyegon sur 1 500 m (3.59.05) et Sifan Hassan sur 5000 m (14.37.85). Présent aussi à Bruxelles, Jakob Ingebrigtsen a enlevé le 1 500 m en 3.33.92. Un Ougandais de 19 ans, Jakob Kiplimo, a devancé Simon Barega sur 5 000 m (12.48.63). Les Britanniques Laura Muir (1.58.84) et Jake Wightman (1.44.18) ont dominé le 800 m. Les Néerlandaises Dafne Schippers et Femke Bol se sont illustrées dans des épreuves inhabituelles : le 150 m pour la première (16.56, record d’Europe !) et le 300 m haies pour la seconde (38.55). Enfin, dans les concours, Ryan Crouser a poursuivi son impressionnante série avec 22,43 m au lancer du poids tandis que Christian Taylor est allé chercher la victoire au dernier essai au triple (17,46 m). À la perche, le Philippin Obiena est le vainqueur surprise devant Lavillenie (5,74m tous les deux) et Kendricks (5,64).